Affaire Volkswagen Diesel Gate : une histoire de l’enfant gâté qui a trop regardé House of Cards

Avec la révélation de l’affaire de triche des émissions polluantes des véhicules diesel du groupe Volkswagen, une étude de CEO (Corporate Europe Observatory) met en lumière la présence de 240 lobbyistes, dont 43 directement pour Volkswagen: ils travaillent en silence à Bruxelles pour influencer les décisions de politique automobile de l’Union européenne, avec un budget annuel de 18 million d’euros (2014). Cet information met Bruxelles à l’embarras, accusé d’avoir fermé les yeux sur la fraude qui, a impacté plus de 11 millions véhicules dans le monde.
(Pour en savoir plus: Power of car industry lobby makes scandal inevitable )

Du "diesel écologique"? Vraiment?

Du « diesel propre »? Vraiment?

En effet, si on examine les faits, le catastrophe qui s’abat actuellement sur Volkswagen (16 milliard d’euros d’amendes, perte de crédibilité, des clients américains furieux qui vont bientôt faire des « class actions » et…démission du PDG) est une histoire de l’enfant gâté, qui a fini par prendre sa claque dans la cours de récréation.

Pour comprendre, voici les faits en vrac:

  1. L’avantage d’un moteur diesel est une émission faible en CO2, mais il émet beaucoup plus de gaz toxique (NOx, CO…etc)
  2. Dès 2008 les Etats Unis ont appliqué des normes très strictes en émissions de gaz toxique (Tier 2 Bin 5), ce n’est qu’en 2015 que l’Europe s’aligne aux normes américaines avec Euro 6
  3. Les tests des émissions et de consommation sont plus réalistes aux Etats Unis, qu’en Europe (voir Les différents cycles de conduite)
  4. La commission européenne a retardé sans cesse l’application de la nouvelle procédure de test WLTC

En réussissant, par la puissante machine de lobbying, à garder les motorisations diesel conformes aux demandes de législations européennes (il n’est pas absurde de dire que ce sont les constructeurs qui rédigent les textes sensés à les régir), Volkswagen était « tranquille » en Europe dans les années 2008-2015.
Tellement tranquille, que Volkswagen n’a pas jugé utile d’intégrer les systèmes de traitement de NOx (comme le SCR) sur les véhicules grand marché (Golf, Jetta…etc) équipés de motorisation TDi.

Cela n’aurait pas posé de problème, si le groupe VAG ne cherchait pas à devenir numéro 1 mondial.
Mais pour devenir le numéro 1 mondial, comme Volkswagen était déjà en tête en Europe et en Chine, le seul endroit où elle peut battre Toyota, c’est sur le sol américain, où le géant japonais occupe environ 15% du marché.
Mais dans ces années 2008-2010, Toyota est considéré comme le constructeur automobile le plus avancé en technologie de motorisation propre, grâce à sa technologie hybride essence-électrique, qui allie fiabilité, faible consommation et émissions extrêmement faible.
Le modèle Prius 2 et Prius 3 ont eu énormément de succès du côté Outre-Atlantique (entre 1999 et 2014, environ 1,5 million de Prius vendus aux Etats Unis).

Alors comment Volkswagen peut-elle faire pour battre Prius? Et gagner une image écologique aux Etats Unis?
(car les américains semblent assez préoccupés par l’environnement (ou leur image écologique), vu les réactions furieuses des propriétaires TDi américains: VW Diesel Drivers Hurt, Confused, Angry, Remorseful, alors qu’en France, le scandale n’a pas posé de souci aux acquéreurs de moteurs diesel:Un nouvel argument pour négocier le prix )

Ils ont une arme secrète, développée par les ingénieurs allemands les plus talentueux au monde… le moteur diesel TDi!

Une motorisation plus agréable à conduire (beaucoup de couple), faible consommation et faible émissions! What else?
Volkswagen était tellement fière de sa voiture sportive écologique, qu’un de ses responsables dit clairement au journaliste: « Si les acheteurs américains seraient plus intelligents et mieux informés, ils auraient acheté notre voiture diesel, à la place de tous ces hybrides qui n’ont aucun sens. » (l’histoire dira que finalement, ces acheteurs américains ne sont pas si idiots que ça…)
(lire: Why Did Volkswagen Cheat On Diesel Emissions In Its TDI Cars?)

L’arnaque a tellement bien fonctionné, que Jetta TDi est élu la voiture la plus écologique en 2009, par le journal Green Car.
Et Volkswagen y a tellement cru, qu’elle pense qu’elle est réellement un constructeur écologique qui consacre corps et âme pour un ciel plus bleu…

Mais en même temps, à cet époque, Volkswagen n’a pas beaucoup de choix…
À part le moteur diesel dont elle est très en avance, elle n’a pas réussi à aligner une voiture hybride suffisamment convaincante: la Jetta hybride (TSI+DSG).
Avec un intérieur très vieillot, une consommation plus élevée que la Prius, elle n’a pas réussi à séduire le public, et Volkswagen n’a pas mis beaucoup d’effort pour la vendre aussi…
Un peu comme XL-1, une voiture qui est destinée à occuper une place de pub dans un magazine qu’une place sur la route.

Morale de l’histoire

La leçon finale, c’est qu’en jouant la solution fainéante « je change les règles du jeu au lieu de bien jouer » en Europe, le groupe Volkswagen ne s’est pas préparé pour proposer une voiture réellement efficace en consommation et en émissions polluantes, à un prix abordable, dans les années 2008.

Et comme elle cherche à tout prix à devenir le numéro 1 mondial, elle a menti et triché pour gagner plus de part de marché.

L’histoire de Volkswagen aurait pu être différent: si VAG ne fait pas de lobby, l’Europe aurait mis en place des normes plus sévères dès 2008, forçant VAG et d’autres constructeurs à développer des technologies de motorisation propre beaucoup plus tôt, et ils auraient commercialisé des véhicules qui n’ont pas besoin de tricher aux Etats Unis.
Les pertes phénoménales auraient pu être épargnées…

C’est une vraie leçon pour beaucoup d’entreprises, et non seulement les constructeurs automobiles.

Au lieu de dépenser des millions pour faire du lobby et se coller pile aux normes, une entreprise peut aussi prendre de l’avance et réfléchir à créer des produits réellement bons pour la société.
Ce n’est pas une question de morale, mais économiquement parlant, c’est une manière de développer sur une base solide, de façon saine.

Il est ici tendant de citer Toyota, qui a réussi à écouler 8 million de véhicules hybrides, dont 1 million en Europe.
Avec ces chiffres de vente, elle a déjà réussi à produire de manière rentable ces motorisations propres, dont l’entretien est moins coûteux que les diesels Euro 6.
Toyota est en quelque sorte, bien à l’abri des évolutions des exigences environnementaux à l’avenir, notamment les futurs normes Euro 6 et la loi 95g/Km CO2.
Pourtant, Toyota a réussi à dégager des bénéfices largement supérieurs à ses concurrents (15,6 milliard d’euros, contre 10,8 milliard de VAG).

Pendant ce temps, les constructeurs européens doivent se battre pour passer la loi 95g/km à l’horizon 2020, avec des solutions d’acharnement thérapeutique (diesel de plus en plus coûteux à entretenir,  et hybride 48V qui réduit très peu les émissions et les consommations dans la vraie vie) et des solutions difficile à démocratiser (hybride rechargeable).

Author: Félix Wong

Ancien ingénieur mécanique en aéronautique, je suis devenu un passionné automobile avec la technologie hybride... J'aime aussi la bonne cuisine (et le faire), la photographie, et améliorer proprement son véhicule.

Share This Post On

28 Comments

  1. L'analyse est juste mise à par une chose. Il est dans le génome du capitalisme de changer les règles en cours de partie. Je ne suis pas sûr que Toyota soit aussi vertueuse que tu veuilles bien l'écrire mais pour le moment, rien n'a démontré mes propos non plus !
    Si vous voulez un parallèle, il suffit de lire toutes les semaines le "Conflit de canard" du Canard enchaîné pour vous rendre compte que les industriels de l'agroalimentaire utilisent les mêmes méthodes et siègent dans tous les conseils, comités, parlements, sénats … afin d'influencer les décisions dans leur sens (textes, amendements déjà prêts à signer …), typiquement ces derniers temps l'étiquette santé aliments ou l'aspartame ou le sucre ou le sel et j'en passe !
    Un autre secteur aux pratiques vertueuses, les pesticides où les grandes boutiques siègent auprès du ministre et réalisent elles-mêmes les tests toxicologiques des molécules dans les documents de mise sur le marché ! Si un jour vous voulez déprimer un bon coup lisez, La vérité sur les pesticides de Veillerette !
    On peut ajouter aussi que les OGM ont la propriété extraordinaires d'être inoffensives pour l'environnement et la santé comme le disent les semenciers. Sauf que Gilles-Eric Séralini a démontré dans son étude le contraire. Le pauvre a pris cher avec la levée de boucliers de cette profession fort honorable, critiquant ses protocoles (pourtant bien plus rigoureux et représentatifs que ceux utilisés par l'industrie semencière) et sa probité. Qu'on ne me disent pas que le salut viendra de ces technologies alors que les semences paysannes ou l'agroécologie démontrent désormais leur supériorité partout dans le monde.
    Que dire de l'AFSA ou l'EFSA, agences qui entretiennent des scientifiques aux intérêts souvent contradictoires.
    Pourtant les pesticides, de par l'effet cocktail, sont un problème aussi grave pour l'environnement que pour la santé et tout autant que la pollution automobile.
    Bref, il y aura toujours une industrie pour ne pas jouer le jeu au détriment des hommes, comme vient de le faire VW.
    Il est donc normal qu'ils prennent une grosse claque mais compte tenu du préjudice sur l'environnement, j'espère qu'une volée de bois vert sera aussi au bout du procès.
    Les autres réfléchiront à deux fois avant de se lancer dans de pareilles tricheries.
    Il est temps aussi que les sanctions contre les influencés des lobbyistes soient sévères. Le problème c'est que ce sont eux aussi qui votent les lois ou les influencent. Le serpent qui se mort la queue … Quel monde !!!

  2. Petite réflexion sur cette affaire … Tout le monde s'accorde à dire que VW a triché lors de ses tests. Mais la gestion électronique de la voiture n'est elle pas automatique. Je m'explique. C'est la gestion interne de la voiture qui va décider de proposer telle ou telle gestion des paramètres moteurs. Comme la gestion des boîtes autos en fonction des demandes du conducteur. Pourquoi rejeter un programme qui permette de consommer moins quand on est dans les conditions propices. Je ne veux pas être le défenseur du diable mais ce serait une bonne idée d'avoir une telle possibilité. Ce serait comme appuyer sur l'option moins de pollution.
    Un prius fan …. qui essaie de voir différemment cette affaire qui montr le peu de considération que portent les américains au marché européen.

  3. Il faut voir cela autrement. Le programme permet de ne pas respecter les normes de pollution en temps normal (d'où les puissances affichées) et de les respecter en cas d'entrée dans un cycle d'analyse.
    Donc la plupart du temps il laisse la voiture en mode : je pollue plus que prévu mais c'est pas grave, je passe les tests les doigts dans le nez.

  4. parkerbol

    L'analyse est juste mise à par une chose. Il est dans le génome du capitalisme de changer les règles en cours de partie. Je ne suis pas sûr que Toyota soit aussi vertueuse que tu veuilles bien l'écrire mais pour le moment, rien n'a démontré mes propos non plus !

    Il est certain que Toyota, fait du lobby sur son propre sol.
    Je pense que ce n'est pas pour rien, que le gouvernement japonais donne des bonus assez important pour l'achat d'une voiture hybride (où Toyota a initié), ou encore les voitures pile à combustible, dont seul Toyota commercialise.
    De plus, avec Toyota qui occupe 50% de part du marché au Japon, elle pèse.
    (Mais ici, on a tous bien compris que les voitures hybrides ont contribué à diminuer la pollution au Japon: le "peut être" lobby part dans le bon sens.)

    Ceci dit, il y a quand même une vraie différence avec nos constructeurs européens: les entreprises asiatiques, et en particulier Toyota, savent qu'ils ont une responsabilité éthique envers la société.
    On oublie souvent: mais la culture japonaise est très influencée par le confucianisme chinois qui, pendant des milliers d'années, a réussi à créer un code déontologique invisible suivi par les gens, par les entreprises…etc. (mais le confucianisme est presque éradiqué en Chine continentale, lors de la révolution culturelle: les différents scandales alimentaires aujourd'hui sont en partie liés à ce phénomène de manque de code déontologique)

    Occidentaux, on sous estime la puissance de ce système déontologique: mais il marche, et très bien, quand on regarde l'état du Japon (les gens qui laissent leur iPad sur leur vélo dans la rue…) qui nous paraît d'être un monde de bisounours.
    Le monde occidental est davantage régi par la peur des punitions du système légal.

    Volkswagen et Toyota sont donc 2 entreprises issus de deux systèmes de pensée différente: la première pense à jouer au borderline des lois, tandis que la deuxième cherche avant tout à respecter un code déontologique invisible (d'où l'avance par rapport aux normes environnementaux). Voilà la petite analyse philosophique du jour… (non! je n'ai pas fumé de pétard! non!!)

  5. jimriv

    Pourquoi rejeter un programme qui permette de consommer moins quand on est dans les conditions propices.

    Il ne s'agit pas d'abaisser la consommation mais les polluants, ce n'est pas la même chose.
    Ensuite la condition propice = le volant ne bouge pas, le capot moteur est ouvert.

    C'est un contournement délibéré du test, pas autre chose, et ça ne sert à rien dans la vie de tous les jours puisque personne ne roule capot ouvert.

  6. Ça va peut être intéresser, mais au Royaume Uni, il y a une association Influence Map, qui essaie d'identifier les principaux acteurs lobbyistes, leur force d'influence et s'ils influencent pour l'amélioration climatique ou contre; voici le classement:
    influencemap.org InfluenceMap Scoring Table: Corporations and Influencers

    D'ailleurs, quand on lit un peu la presse:
    A qui profiterait (ou pas) la mort du diesel ? – L'Usine Auto
    On s'aperçoit très vite le discours des industriels: pas de diesel = les emplois menacés…etc etc.

  7. Tiens toi qui est sur Caradisiac/Forum Auto, est ce que tu as l'impression, comme moi, que ceux qui défendent habituellement Volkswagen ont presque disparus des commentaires? Je ne sais pas si c'est comme aux Etats Unis, moi qui pensait qu'ils vont défendre la marque, finalement les propriétaires étaient vraiment en colère contre la marque allemande.

    Il y a Consumer Reports qui a testé les Volkswagen avec ou sans mode triche:

    Grosso modo:

    • Sur les vieux modèles (2013, Euro 5, sans SCR):
      – 0 à 100 km/h en 10,5 secondes au lieu de 9,9 secondes
      – Consommation sur autoroute: on passe de 4,7L/100Km à 5L/100Km
    • Sur les nouveaux modèles (2015, Euro 6, avec SCR):
      – 0 à 100 km/h en 9,1 secondes au lieu de 9,2 secondes
      – Consommation sur autoroute: on passe de 4,4L/100Km à 4,7L/100Km
  8. Si, il n'y a plus des pros WW, je les comprends, si j’étais à leurs place j'aurai un peu honte et serait aussi en colère et dire qu'il y a quelques années en arrière, le diesel était plus écologique que l'essence, les médias ont subitement retourner leurs vestes… :cat:

  9. Ce qui explique que l'on a retrouvé dans la presse un regain de forme pour les hybrides, hybrides rechargeables et autres VE. La Prius 4 a eu aussi une belle couverture comme sur l'Argus, peut être la peur de perdre un annonceur fétiche et en cajoler un autre.

  10. Hortevin

    Tiens toi qui est sur Caradisiac/Forum Auto, est ce que tu as l'impression, comme moi, que ceux qui défendent habituellement Volkswagen ont presque disparus des commentaires? Je ne sais pas si c'est comme aux Etats Unis, moi qui pensait qu'ils vont défendre la marque, finalement les propriétaires étaient vraiment en colère contre la marque allemande.

    Il y a Consumer Reports qui a testé les Volkswagen avec ou sans mode triche:

    Grosso modo:

    • Sur les vieux modèles (2013, Euro 5, sans SCR):
      – 0 à 100 km/h en 10,5 secondes au lieu de 9,9 secondes
      – Consommation sur autoroute: on passe de 4,7L/100Km à 5L/100Km
    • Sur les nouveaux modèles (2015, Euro 6, avec SCR):
      – 0 à 100 km/h en 9,1 secondes au lieu de 9,2 secondes
      – Consommation sur autoroute: on passe de 4,4L/100Km à 4,7L/100Km

    Je pensais l'augmentation de la consommation plus importante, même si 0,3L n'est négligeable non plus. (Entre parenthèses, je reste très dubitatif sur des annonces de conso de 4,4 – 4,7 litres sur autoroute. Peut-être parce qu'aux USA on roule moins vite?)

  11. http://www.rtl.be/info/monde/europe…d-europeen-sur-les-moteurs-diesel-766245.aspx
    Accord des Etats membres sur le dépassement des normes d'émission NOx: sidérant et inacceptable!
    27 oct. 2015
    Alors qu’un signal fort est attendu de la part des Etats membres contraignant les constructeurs automobiles à effectivement respecter les normes d’émission en conditions réelles, ceux-ci acceptent au contraire un large dépassement des normes NOx. De 110% à partir de 2017 et de 50% à partir de 2021. Tout simplement sidérant et inacceptable, estiment Test-Achats, Bond Beter Leefmilieu/Inter-Environnement Wallonie, Kom op tegen Kanker en Netwerk Duurzame Mobiliteit. Pour eux, une chose est claire : les responsables politiques n’ont toujours pas compris et continuent à faire passer les intérêts du lobby automobiles avant ceux des citoyens européens. La coalition appelle le Parlement européen à rejeter cet accord.
    [​IMG]
    Test-Achats, Bond Beter Leefmilieu/Inter-Environnement Wallonie, Kom op tegen Kanker et le Netwerk Duurzame Mobiliteit ont décidé de se coaliser autour du #dieselgate et d’unir leurs efforts dans leur combat pour des voitures plus propres. Le scandale du #VWgate n’affecte en effet pas seulement le consommateur mais aussi l’environnement et la santé publique.
    En début de semaine, la coalition d’organisations de consommateurs, environnementales et de santé avaient appelé les responsables politiques à enfin être ambitieux et à ne plus céder aux pressions du lobby du secteur automobile ». Si le #dieselgate a montré une chose, c’est qu’il est plus que temps de faire place aux voitures plus propres et « honnêtes » : « Tous les véhicules qui sont mis en circulation en Belgique doivent atteindre aussi vite que possible les normes d’émission et de consommation en conditions réelles », affirmait la coalition il y a à peine quelques jours.

    La décision prise aujourd’hui par les Etats membres d’accepter que les normes d’émission en NOx en conditions réelles puissent, à partir de 2017, être dépassées de 110% et de 50 % à partir de 2021 est dès lors plus que décevante, elle est tout simplement inacceptable ! Cette décision est encore pire que celle proposée par la Commission européenne qui permettait déjà de dépasser la norme de 60 % entre 2017 et 2019, et de 20% après 2019.

    Pour Test-Achats, Bond Beter Leefmilieu/Inter-Environnement Wallonie, Kom op tegen Kanker et le Netwerk Duurzame Mobiliteit, il est clair que les Etats membres n’ont toujours pas compris : « Une fois de plus, le lobby des constructeurs automobiles l’a emporté sur l’intérêt des citoyens européens, de l’environnement et de la santé publique. Pourquoi devrions-nous continuer à tolérer des diesels polluants sur nos routes alors que des alternatives existent bel et bien ? Les moteurs au gaz naturel, électriques ou même à essence respectent bien la norme. La technologie existe pour les moteurs diesel, mais certains producteurs ne veulent pas consentir les efforts financiers nécessaires ».

    La coalition d’organisations de consommateurs, environnementales et de santé va dès lors tout mettre en œuvre afin de contester cette décision et appelle le Parlement européen à rejeter l’accord trouvé au sein du Conseil européen.

  12. :vomit:

    C'est l'effet que ça m'a fait de lire cette nouvelle….

    Franchement c'est du grand délire !!!

    Je savais que l'argent dominait le monde c'est à ce point la c'est du grand délire… J'espère qu'ils ne vont pas laisser passer ça…. :banghead:

  13. Les fautifs ne sont pas ceux qu'on croit. Les fautifs sont les acheteurs, ceux qui préfèrent acheter en fermant les yeux, en faisant semblant de ne pas comprendre, il y en a quelques uns sur le PTC, toujours prêt à fermer les yeux sur les méfaits du diesel. Et surtout il n'y a rien à attendre des gens qui nous gouvernent 🙁

  14. C'est le constat que j'ai toujours eu.
    Autour de moi le Diesel est encore très plébiscité et c'est pas prêt de s'arrêter.
    Je ne sais pas vous, mais depuis des années je suis persuadé que le Diesel sera toujours N°1 tant que le prix à la pompe sera inférieur à l'essence.

  15. Toutes ces personnes sont obnubilé par le prix à la pompe….

    Dans mon entourage je ne compte même plus le nombre de fois où l'ont m'a répondu "finalement c'est pas si économique que ça l'hybride" tout ça parce que je leur dis consommer entre 4,8l/100km et 5l/100km…. On se rend bien compte que la mentalité est bien sur le coût à la pompe et non au global. Tant que ça ne changera pas le diesel restera la motorisation préféré des européens.

    En passant de l'Auris 2.0 D-4D de 2009 à l'Auris HSD de 2014 j'économise 220€ d'assurance par an avec les même garanties chez le même assureur, il y à de quoi faire quelques pleins ! Et c'est un exemple parmi tant d'autres !

  16. en compensation des futurs nouveaux test en situation réelle, le taux max de NOX autorsé pour les diesels va être multiplié par 2, youpi….

  17. Eh oui, on n'a pas fini de parler du Diesel, c'était certain !
    Si demain on s'aperçoit que le diesel engendre (officiellement) le cancer, l'Etat serait prêt à rembourser nos mutuelles plutôt que de toucher au Diesel (j'exagère à peine).

    Comme je le répète ce carburant a beaucoup d'années encore devant lui 🙂 Du moins en France.

    Quand on voit que l'Etat assume ainsi . . . C'est désolant.

  18. Sandoli

    Les fautifs ne sont pas ceux qu'on croit. Les fautifs sont les acheteurs, ceux qui préfèrent acheter en fermant les yeux, en faisant semblant de ne pas comprendre

    Ceux-là existent mais sont quand même une infime minorité. Regardez les gens autour de vous (famille, amis, relations, collègues) et vous ne verrez pas beaucoup d'experts de l'automobile ou de la santé. La majorité considère qu'un produit en vente doit respecter des normes, et si c'est autorisé on ne va pas remettre en question le sujet.

  19. Le problème est là: respecter les normes, même si elles sont insuffisantes et sujettes à caution. Moi, la plupart des gens roulant au diesel que je rencontre, proches ou non, se moquent pas mal de polluer, du moment que c'est économique en carburant. Tout le reste (pollution mais aussi fiabilité, entretien, pièces, etc..) n'est pas pris en compte.

    A propos de pollution, je vois encore et toujours que les autorités se focalisent sur les NOx et n'ont pas l'air au courant des émissions de particules secondaires et de N2O des diesels Euro 5 et surtout 6.

Submit a Comment

Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Abonnez-vous à notre lettre hebdo et tentez de gagner un sticker réfléchissant Hybrid Life d'une valeur de 10€ !

Remise en jeu du dernier tirage.

Prochain tirage en décembre 2017.

Merci de votre inscription.

Share This