BMW 225xe Active Tourer, le monospace hybride rechargeable, bénéficierait de la technologie 4 roues motrices électriques développée initialement par GKN pour la super car hybride «plug-in» i8. Cette technologie est appelée « eAxle ». Il s’agit de la première boîte automatique à deux vitesses dédiée au moteur électrique au monde, et permet aux véhicules compactes de se transformer facilement en voiture hybride 4 roues motrices.

BMW 225xe 4 roues motrices

Le monospace hybride rechargeable de BMW dispose d’une capacité 4 roues motrices

GKN eAxle : une transmission AWD électrique performante

Dévoilée pour la première fois en fin 2014 sur le sportif hybride rechargeable BMW i8, la solution « eAxle » permet aux constructeurs d’utiliser des moteurs électriques plus compacts (donc moins coûteux) tout en gardant des performances motrices impressionnantes (une vitesse max EV élevée et un couple moteur important), grâce à ce mécanisme de «mini boîte de vitesses à 2 rapports».

Sur cette seconde génération de eAxle, les ingénieurs anglais ont réussi à diminuer de moitié sa taille et 25% son poids, mais la transmission possède désormais qu’un seul rapport (12,5) :

GKN eAxle

Capable de fournir jusqu’à 64 kW de puissance motrice et 2000 N.m de couple, GKN eAxle permet à BMW 225xe Active Tourer d’atteindre jusqu’à 125 Km/h en tout électrique.
D’ailleurs, la performance d’accélération de ce système 4 roues motrices électriques serait supérieure aux systèmes 4 roues motrices mécaniques traditionnels.

De plus, grâce un système d’embrayage électromécanique qui peut déconnecter le moteur électrique de la transmission, on évite les pertes mécaniques et les surchauffes du moteur électrique dans des phases autoroutes où le système électrique n’est pas utilisé.

BMW 225xe 4 roues motrices : un système « HYbrid4 » plus intelligent que Toyota Prius 4 E-Four ?

Contrairement à BMW i8 ou Toyota Prius 4 E-Four qui disposent tous les deux d’une motorisation hybride électrique à l’avant, BMW 225xe Active Tourer a une architecture simplifiée, très proche de Peugeot 3008 HYbrid4 : un système de traction thermique à l’avant, et un système de propulsion électrique à l’arrière.
Cela permet de diminuer la difficulté d’intégration d’une motorisation hybride ou hybride rechargeable sur un véhicule de taille compacte.

BMW-225xe Architecture

Architecture hybride de BMW 225xe Active Tourer

Mais contrairement au système E-Four (5,3 kW, utilisé en dessous de 20 Km/h) de Toyota ou encore au système HYbrid4 de PSA (53 kW, utilisé en dessous de 70 Km/h), le mécanisme eAxle de GKN permet à BMW 225xe Active Tourer d’utiliser un moteur électrique compact (65 kW) tout en offrant une performance électrique impressionnante sur une plage de vitesse importante (jusqu’à 125 Km/h). Combiné au moteur essence turbo 3 cylindres de 136 Ch, BMW 225xe a une puissance combinée de 225 Ch pour un couple max de 385 N.m, à comparer avec Lexus IS 300h qui offre une puissance de 223 Ch, et 221 N.m de couple avec un moteur électrique de 105 kW pourtant plus puissant.

La capacité de eAxle pour démultiplier la performance du moteur électrique est extrêmement intéressante, car il permettrait aux constructeurs de convertir facilement les véhicules classiques (dont le compartiment moteur est rempli par le couple moteur-transmission thermique) en véritables hybrides / hybrides rechargeables, en rajoutant simplement un moteur électrique sur l’essieu arrière, pour un résultat aussi performant que les motorisations conçues spécifiquement pour l’usage hybride.

D’ailleurs, au niveau de la consommation de BMW 225xe 4 roues motrices, le constructeur annonce (sur son site britannique) qu’elle consommerait en mode hybride:

  • 1,4 L/100 km en ville
  • 4,5L/100 km dans la conduite quotidienne (trajet de 40 à 60 Km)
  • 7L/100 km sur l’autoroute

Ces chiffres restent assez réalistes et collent aux chiffres de consommation obtenues par les journalistes.
Quant à l’autonomie électrique réelle, d’après l’essai effectué par un de nos membres (voir essai BMW 225xe Active Tourer), elle tournerait aux alentours de 30 à 35 Km.

GKN eAxle : bientôt sur toutes les hybrides rechargeables ?

Outre BMW i8 et BMW 225xe Active Tourer qui ont adopté cette transmission pour moteur électrique, GKN installe également « eAxle » à bord du super car hybride rechargeable Porsche 918 Spyder, ou encore le break suédois Volvo XC90 T8 Twin Engine.

BMW i8 eAxle GKN essieu avant

Sur BMW i8 : c’est le moteur électrique et la boîte automatique eAxle à deux vitesses qui sont placés à l’avant du véhicule (traction), et le moteur essence et la boîte Aisin 6 vitesses sont placés à l’arrière comme source de propulsion

Comme dans le cas d’i8 et 225xe, on voit que cette technologie est très flexible à utiliser, soit en traction soit en propulsion et peut s’adapter à une sportive ultra-performante comme à un très classique monospace.

En tout cas, utiliser une boîte automatique simplifiée pour démultiplier la puissance du moteur électrique est, selon moi, un facteur désormais important de développement futur des motorisations hybrides et leur généralisation.

Et vous quel avenir voyez-vous à cette technologie ?

Pour plus d’information technique : GKN Two Speed eAxle ou encore GKN launches electric all-wheel drive technology on global vehicle platform

[Total: 18 Moyenne: 3.6]