Capable de recharger une BMW 530e iPerformance (batterie de 9,2 kWh) en 3 heures 30, le nouveau système de charge sans fil commercialisé par BMW, au prix de 3205 euros, révolutionne notre manière de recharger une voiture hybride rechargeable. Ce système de charge par induction pourrait alors attirer de nouveaux automobilistes à utiliser les véhicules plug-in.

BMW 530e iPerformance et le système de recharge sans fil

Fini la besogne quotidienne pour recharger sa voiture hybride rechargeable : le soir, l’automobiliste épuisé(e) par sa journée de travail, ouvre le coffre, ouvre le sous coffre, sort le câble, branche sur la voiture puis sur la prise domestique. Et le lendemain matin, mal réveillé, il (elle) recommence les même gestes dans le sens inverse.

BMW a dit STOP et a sorti la solution miracle pour les automobilistes tentés par la grande aventure des véhicules hybride rechargeable : la charge par induction, qu’on connaît déjà avec les smartphones. Le système, composé par deux plaques, une sous le compartiment moteur de la voiture, et l’autre fixée au sol, permet de recharger avec une puissance de 3,2 kW et un rendement de 85%. La charge démarre automatique quand les deux plaques sont alignées, le conducteur est aidé par le système d’aide à la conduite (ADAS) BMW iDrive.

L’idée de recharge sans fil pour voiture hybride rechargeable n’est pas nouvelle, Toyota l’avait déjà expérimenté dès 2014 à bord de Prius 3 rechargeable.
Mais c’est la première fois que ce type de système soit commercialisé au grand public. Jusqu’ici, je suppose que c’est la facilité d’aligner la voiture à la plaque de recharge au sol qui pose problème.
(la tolérance était de 7 cm dans le sens de la marche et 14 en latéral)

Mais grâce aux progrès des systèmes d’aide à la conduite (ADAS) en terme de performance et du coût, BMW a sans doute jugé que la technologie est suffisamment mature pour être commercialisée.

BMW iDrive facilite le positionnement précis du véhicule sur la plaque de recharge

Il va sans dire que le constructeur premium allemand se démarque ainsi de ses concurrents (comme Volkswagen ou Mercedes), et continue d’asseoir sa position de pionnier technologique dans les voitures plug-in. Et comme dirait BMW dans son communiqué, il devient désormais plus facile de recharger que de faire le plein de carburant.

Toute fois, rien n’est gratuit, le dispositif de charge par induction est facturé à 3205 euros hors installation, dont 890 euros dédié au module intégré sous la voiture (CarPad) et 2315 euros au dispositif de charge implanté au sol (GroundPad). La technologie de l’induction, fait aussi perdre 15% de l’électricité durant la phase de recharge, ce qui implicite 15% de dépense énergétique en plus…

Dernier point, compte tenu de sa faible puissance (équivalent à une prise domestique 16A), il est aussi peu adapté pour les voitures électriques, qui ont besoin de 10 voir 100 fois plus de puissance pour délimiter le temps de recharge. Les automobilistes 100% électrique devront donc recharger avec le cuivre pendant encore quelques décennies.

Source : BMW Newsroom / Automobile Propre

 

[Total: 5 Moyenne: 3.2]