ChargeMap : nouvelle version pour organiser son voyage électrique

Le service en ligne de localisation des bornes de recharge des voitures électriques ou hybrides rechargeables, « ChargeMap », vient de franchir une nouvelle étape: il propose désormais un système d’étapes qui permet à l’utilisateur d’organiser un long parcours en passant par différentes bornes de recharge. Désormais, un voyage en voiture électrique devient plus facile à planifier.

ChargeMap_Monde

Les utilisateurs sont partout dans le monde: mais l’Asie restera encore un terrain de conquête!

 

Grâce à une communauté de plus de 50 000 membres, Charge Map est sans doute le plus grand (voir unique) service mondial de localisation des bornes de recharge.
Développé sous la direction de Yohan Nussbaumer (qui dirige aussi le blog Automobile Propre), le service (ou l’application) recense plus de 30 000 zones de recharge et plus de 90 000 prises (vous pouvez voir les statistiques plus détaillés ici) et fournit également les informations sur les types de prise utilisées. Ces données sont sans cesse vérifiées par les utilisateurs et par l’investigation de l’équipe ChargeMap.

Planifier son voyage avec ChargeMap

Admettons que je veuille partir de la région parisienne pour rejoindre une île bretonne (et oui à Paris ça grouille de bretons, mais non je n’ai pas une tête de breton. Je voudrai simplement partir à un endroit où il ne fait pas trop chaud en vacances…), il suffit de mettre son point de départ et sa destination, ChargeMap se charge de calculer mon itinéraire et propose des bornes de recharge aux alentours:

ChargeMap

Mieux encore, la nouvelle version permet de définir des étapes (avec 100 à 300 Km d’autonomie électrique, il faut s’arrêter de temps en temps), pour définir des arrêts intermédiaires.
Je peux donc ajouter autant d’étapes que je voudrai. Et comme j’ai beaucoup d’argent et j’ai une Tesla, je n’ai ajouté que 2 étapes supplémentaires:

ChargeMap_étape

J’ai sélectionné la recharge rapide (> 43 kW) et voilà ce que la carte m’affiche:

ChargeMap_Recharge_Rapide

La carte affiche alors l’itinéraire avec un nombre de borne nettement réduit, en cliquant sur ces icônes, j’ai d’ailleurs des photos, des commentaires d’utilisateur et l’information sur la prise, c’est en quelque sorte le TripAdvisor des voitures électriques (mais c’est la voiture qui fait miam miam).

ChargeMap_dénivelé

Très bien pensé, ChargeMap affiche également le dénivelé du trajet en fonction de la distance.

Qu’est-ce qui pourrait être améliorer sur ChargeMap?

Avec un regard frais (je découvre cette application il y a à peine une demi heure), je dirai que dans un premier temps, il serait vraiment intéressant d’afficher la distance entre chaque étape qu’on a défini et de pouvoir comparer avec son autonomie.

Ensuite, pour le futur développement de ChargeMap (dont je suis quasiment sûr que l’équipe planche déjà dessus), c’est de pouvoir dire, quelle voiture électrique j’ai, et ensuite l’application calcule elle même les étapes de façon optimale, en fonction des données de consommation électrique réalistes et de la vitesse de la route empruntée.

En tout cas, bravo à ChargeMap et j’espère que cette aventure français deviendra bientôt une succes story mondiale.

 

[Total: 8 Moyenne: 4.3]

Author: Félix Wong

Ancien ingénieur mécanique en aéronautique, je suis devenu un passionné automobile avec la technologie hybride... J'aime aussi la bonne cuisine (et le faire), la photographie, et améliorer proprement son véhicule.

Share This Post On

2 Comments

  1. Géniale cette application. Sa mise à niveau est très intéressante et je suis d'accord avec tes améliorations. Il y a avait une application qui faisait cela avec dénivelés et certains véhicules mais gérer une base de véhicules doit être assez compliquée (et consommateur en bande passante si la màj est régulière).

  2. J'ai fait un Lyon-Turin dernièrement avec le PHEV, sans prendre d'autoroute à péage sauf sur Lyon-Chambéry (tourisme oblige :)).Au sommet du col du Mont-Cenis je me suis retrouvé brièvement en "mode propulsion dégradée". Chose qui ne m'était jamais arrivée auparavant en 24000 km… et pourtant je vais souvent  dans ma station de ski préférée située à 1850 m, hiver comme été d'ailleurs, sans autre charge secteur que celle de mon domicile lyonnais.Je parlerai plus complètement de cet "incident" (prévu dans la gestion du véhicule) quand j'aurai le temps dans le fil de l'Outlander, ce n'est pas là où je veux en venir ;)Ce passage de col m'a amené à me poser une simple question "avec une voiture électrique j'aurais fait comment ?".Sans avoir fait aucun calcul précis mais juste une estimation à la louche sur la base de mon expérience du mode EV, j'ai tout de suite apporté un début de réponse : à part une Tesla, aucun VE actuel ne peut parvenir au sommet du col du Mont-Cenis, en partant chargé disons d'Aiguebelle (une centaine de km plus bas).J'ai donc directement attaqué le calcul sur la base d'une Tesla S de 2000 kg (l'Outlander en pèse 1800, et ses pneus sont bien plus étroits : il consomme donc moins en côte sous 90 km/h).Cela donne ceci : le trajet fait donc environ 100 bornes, avec disons les 70 premiers km pas trop pentus : moyenne de puissance nécessaire 20 kW, vitesse moyenne 70 km/h. Bilan 20 kWh consommés sur ce premier tronçon.Le tronçon suivant de 30 km est de plus en plus pentu et inclut le col proprement dit : moyenne de puissance nécessaire 50 kW, vitesse moyenne 50 km/h. Bilan 30 kWh consommés.Total nécessaire : 50 kWh.Avec une Tesla 60 c'est mort. Je suppose que la T60 ne peut fournir que 85% des 60 kWh nominaux soit 51 kWh. Donc en supposant qu'on part à pleine charge d'Aiguebelle, on arrive batterie vide en haut.Et avec mes 50 kW de moyenne j'ai supposé qu'on n'attaque pas comme un malade dans les lignes droites du col …  En mode dégradé avec l'Outlander (moins lourd et à pneus étroits je le rappelle) je disposais en théorie des 60 kW de la génératrice, et je culminais à à peine plus de 65 km/h sur la fin du col, de pourcentage assez moyen (je dirais entre 6% et 10%) :-[En plus le vrai problème, c'est de partir à pleine charge d'Aiguebelle… On charge où, pour être à pleine charge à Aiguebelle ?  :uglystupid:Et c'est là qu'intervient le sujet Chargemap : j'ai regardé le Lyon-Turin, et la seule prise assez rapide la plus proche du col est un supercharger à Chambéry. Soit 40 km à faire pour aller ensuite à Aiguebelle. Bref, même avec une P85 c'est très serré aussi à mon avis pour franchir ce col. Et ensuite il faut aller jusqu'à Turin pour trouver une prise (pas très grave car on régénère en descendant du côté Italien ce qui permet je pense d'aller jusqu'à Turin).Très décevant tout cela …Avant d'acheter une Tesla il faut donc se demander quels parcours on risque de faire dans la vie de l'auto, étudier Chargemap (géniale la nouvelle fonctionnalité !), et peser le pour et le contre.Personnellement, je trouve dommage de renoncer à certains parcours du genre col du Mont Cenis, juste parce qu'on a fait le choix d'une Tesla. Il est par contre peut-être possible de le franchir en conduisant lentement. Mais c'est dommage.

Submit a Comment

Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Abonnez-vous à notre lettre hebdo et tentez de gagner un sticker réfléchissant Hybrid Life d'une valeur de 10€ !

Remise en jeu du dernier tirage.

Prochain tirage en décembre 2017.

Merci de votre inscription.

Share This