@Infuzzzz nous propose le dessin de la semaine en s’attaquant à l’actualité automobile.

Alors que 54% des actionnaires de Renault ont contesté le nouveau salaire de Carlos Ghosn, PDG de Renault, le Conseil d’Administration a validé le montant de 7,2 millions d’euros (part variable incluse). Si ça ne ressemble pas à un passage en force, ça s’en rapproche férocement.

Pour rappel, l’Etat est actionnaire de Renault et en pleine campagne électorales, cela a provoqué la colère de M. Macron, ministre de l’Economie, qui a menacé de légiférer et a demandé à « Monsieur Ghosn » de « prendre ses responsabilités dès à présent sur sa rémunération de 2016 » selon les Echos.

Il faut dire que M. Ghosn cumule à peu près le même montant de salaire du côté Nissan, dont il est aussi le PDG, mais chez qui on ne se préoccupe pas d’un tel sujet, tant ses talents d’industriel et de sauveur sont mis en avant.

Je me pose la question suivante : quand tous vos frais sont quasiment pris en charge par l’entreprise et qu’en 10 ans vous avez gagné autant qu’un des meilleurs montants de l’euromillion, quel est l’intérêt d’avoir encore un tel salaire sur son compte en banque ?