Essai Toyota Prius 4 Rechargeable : l’hybride électrisée !

Conclusion

Bilan

Heureusement que cet essai n’a pas duré que quelques heures car ces trois petits jours m’ont permis de cerner le réel potentiel de cette Prius. En effet, cette Toyota souffle le chaud et le froid. Confortable et franchement convaincante en électrique, elle régresse sur les phases thermiques. Dessinée avec audace et innovante par bien des aspects, elle fait l’impasse sur certains équipements, sur le volume du coffre et sur la 5e place. Probablement encore plus préjudiciable à sa future carrière, elle loupe de peu le super bonus et ne profite que du bonus de 1 000€. Elle se retrouve avec une différence de près de 5000€ par rapport à la Prius normale. Sur l’essai, avec 3,1L/100km de moyenne sur 533 km, 15,2 kWh/100 km, elle démontre une belle sobriété sachant qu’elle n’a pas été exploitée totalement dans sa plage d’autonomie.

Au final, cette Prius rechargeable s’adresse principalement à des entreprises (plafond d’amortissement de 20 300€) exonérées de TVS et désirant verdir leur image. Pour les particuliers, elle permettra de bénéficier enfin d’un agrément proche des électriques pures sans les inconvénients d’une autonomie limitée. Compte tenu du maillage perfectible des stations de recharge, c’est probablement ce qui pourrait plaider en sa faveur. Il reste que la concurrence des électriques à forte autonomie fait rage et que la Hyundai Ioniq rechargeable sera probablement plus homogène dans l’offre que cette Prius.

Je remercie sincèrement Toyota France de nous avoir fait le plaisir de l’exclusivité de ce premier essai. Je remercie aussi Félix Wong de m’avoir accompagné et d’avoir fourni une très grande partie du fond documentaire de cet article. Et pour une fois, je remercie ma petite famille de m’avoir livré son avis pendant cet essai, comme pour les précédents.

Plus :

  • Look audacieux moins torturé
  • Toit solaire, hayon en PRFC, vitrage insonorisant
  • Eclairage adaptatif AHS très sécurisant
  • Agrément et silence de fonctionnement en mode EV
  • Modes EV et EV City réussis
  • Confortable et bien suspendue
  • Trappe verrouillable, charge facile et câbles de qualité
  • Sobre dans le cadre de l’essai
  • Autonomie réelle convenable
  • Climatisation très sobre
Moins :

  • Mode hybride sonore et poussif lors des accélérations
  • Assises un peu justes
  • Plus grande mais sans assistance de parking
  • Pas de HUD ni de sono JBL
  • Multimédia lent et daté
  • Pas de moniteur d’énergie dédié à l’électrique
  • Coffre et 5e place amputés
  • Pas d’application mobile

 

Premier compte rendu Hybrid Life : ici

 

[Total: 6 Moyenne: 4.2]

Author: Malek

Passionné d'arts martiaux, de photographie, de technologie, de design web et de bricolage ... et de voitures et ... de nature ! Pfiou ...

Share This Post On

Trackbacks/Pingbacks

  1. Salon de Genève 2017 : Hyundai Ioniq plug-in à la loupe - […] Ioniq PHEV (autrement que par le moteur thermique) car Toyota a réussi une belle prouesse avec son système de…
  2. Hyundai Ioniq Plugin : prix et équipements - […] malgré un poids plus élevé qui pointe désormais à 1570 kg soit un poids très proche de la Toyota…
  3. Essai Hyundai Ioniq Hybride Rechargeable : 1000 km au volant | Hybrid Life Actualités - […] Avec cette troisième motorisation, Hyundai démontre un savoir-faire que l’on ne lui connaissait pas quelques années plus tôt. Le…
  4. Essai de la Toyota Mirai hydrogène : elle ne rejette que de l’eau ! - […] Il fait encore beau en cette fin d’après-midi d’automne au château de Berne, niché au cœur d’un immense domaine…

Submit a Comment

Partager
Partager
This site uses XenWord.
Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Abonnez-vous à notre lettre hebdo et tentez de gagner un sticker réfléchissant Hybrid Life d'une valeur de 10€ !

Remise en jeu du dernier tirage.

Prochain tirage en décembre 2017.

Merci de votre inscription.