Ford fait disparaître les nids de poule

Dans son communiqué de presse américain du 18 février 2016, Ford déclare que les nids de poule sont inévitables mais qu’il y a moyen de réduire leurs impacts. Comment ? Voici ce que les ingénieurs Ford ont inventé.

Les nids de poule : la migration saisonnière !

Aux Etats-Unis, l’AAA indique que les nids de poule coûteraient environ 3 milliards de dollars par an en réparations auto (voir ici l’article).

Infographie AAC sur les nids de poule

Infographie AAA sur les nids de poule

Il faut savoir que leur formation est due à la perméabilité de l’asphalte. En effet, les creusements de nids de poule apparaissent à partir des fissures dans l’asphalte que l’eau et le gel font éclater. L’hiver est donc propice à leur émergence tout comme ces derniers temps sur les routes de Seine-et-Marne et probablement dans le reste de la France.

«Ford Pothole Mitigation» ou comme absorber les nids de poule

Les ingénieurs Ford ont donc du réfléchir très fort pour trouver une solution à ce problème mais pas au niveau de l’infrastructure mais bien de la suspension de ses automobiles.

La Ford Fusion V6 Sport (équivalent de la Mondeo chez nous) est équipée d’un absorbeur de chocs contrôlé par informatique, ce qui revient à contrôler l’amortissement en continue en fait. Selon Jason Michener, ingénieur Ford :

«La nouvelle Fusion V6 Sport réduit fortement la dureté d’un impact de nid de poule. Notre technologie de réduction de l’impact des nids de poule fonctionne par la détection du nid de poule puis le « blocage » de la roue de la voiture avant qu’elle ne descende complètement dans le nid de poule».

Dans la vidéo suivante, vous verrez que le système est bluffant d’efficacité.

L’ordinateur collecte et analyse les données de 12 capteurs haute résolution. Cela lui permet d’adapter l’amortissement à la situation de la route toutes les 2 ms. Quand un nid de poule est détecté, la suspension de la roue est ajustée pour ne pas s’enfoncer totalement dans le nid de poule. Cela bénéficie encore plus aux roues arrières grâce au pré-signal donné par les roues avants.

Michener ajoute :

«Nous avons testé et affiné ce système par la conduite sur d’innombrables nids de poule soumettant Fusion V6 Sport aux nids de poule les plus brutaux de notre Romeo Proving Grounds pour améliorer le logiciel». «Ce fut de longues heures de travail pas très agréables, mais les résultats en valaient la peine.»

Comme il s’agit d’une suspension adaptative complexe, elle permet de gérer des modes précis de normal à sport en passant par confort.

Ford promet sa disponibilité rapidement

Les américains devraient profiter de cette version améliorée de la Fusion V6 Sport dès cet été.

Ford a aussi testé ce système en Belgique à Lommel qui possède une piste concentrant le cauchemar des voitures mal suspendues (et des ingénieurs trains roulants) : 80 km avec plus de 100 types de surface représentant 25 pays et 2 km de nids de poule. Tout un programme !

Depuis la Focus 2 de 2004 avec train arrière multibras, Ford a montré son savoir faire en trains roulants, rattrapant le niveau des françaises (personnellement je dirai que Ford a le meilleur compromis). Cette dernière technologie démontre à nouveau la volonté de Ford de peser face à la concurrence. Cela pourrait donner un avantage concurrentiel non négligeable aux Mondeos sur le marché européen, quoique cette dernière soit déjà d’un confort et d’une tenue de route de très haut niveau.

Les belges apprécieront très certainement cette technologie à sa juste valeur, eux qui pestent souvent de l’état de leurs routes. Il n’est pas sûr que les français y échappent tant les transferts de routes de l’Etat aux collectivités locales est un casse tête financier pour ces dernières, compromettant ainsi leurs entretiens.

A quand cette suspension généralisée en Europe ?

EDIT : Ford France nous indique une disponibilité en 2017 sur Ford Fusion V6 Sport et pas de date encore pour l’Europe.

 

[Total: 1 Moyenne: 5]

 


Source : Ford Media

Pour aller plus loin :

Les sites de tests Ford

Un jeune scientifique veut régler le problème des nids-de-poule | Métro

Collectivités. Comment boucher les nids de poule? – 28/12/2006 – ladepeche.fr


 

Author: Malek

Passionné d'arts martiaux, de photographie, de technologie, de design web et de bricolage ... et de voitures et ... de nature ! Pfiou ...

Share This Post On

2 Comments

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This