Hyundai dégaine la Ioniq Hybrid

Au Salon de Détroit 2016, Hyundai a choisi d’affronter Toyota, avec la Ioniq Hybrid sur le territoire des hybrides alors que les allemands, en autres, partent sur l’hybride rechargeable où il est plus simple d’optimiser les consommations. Une belle bataille en perspective mais le challenger est-il armé pour affronter le leader ?

D’un point de vue esthétique les premiers clichés réels révélés par Autobild.de nous changent des mulets que nous relations ici quelques mois plus tôt.

Hyundai Ioniq Hybrid - Autobild.de

Hyundai Ioniq Hybrid – Autobild.de

Hyundai Ioniq Hybrid - Automedia

Hyundai Ioniq Hybrid – Automedia

Il va sans dire que la Prius 2016 souffre quelque peu de la comparaison, même si on pourra reprocher à la Ioniq un léger mimétisme consensuel, tout de même réussi.

L’intérieur a aussi été révélé récemment avec un design lui aussi assez sobre, moins futuriste qu’une Prius et aussi moins « clivant » au niveau de la console centrale :

Hyundai Ioniq Hybrid - Intérieur

Hyundai Ioniq Hybrid – Intérieur

3 versions de la Ioniq à sa sortie ?

Autobild.de précise que la Ioniq a été conçue pour sortir en trois versions : hybride, hybride rechargeable et électrique. La conception a été créée en ce sens. Cela constituerait une prouesse ! Comme nous l’indiquions dans notre précédent article sur la Ioniq, le moteur est toujours le Kappa 1,6L de 105ch accouplé à un moteur électrique de 43ch. La boîte de vitesses est une boîte automatique à six rapports optimisée pour un usage hybride. La batterie est toujours une Lithium-Ion Polymer comme nous l’avions écrit.

Dynamique comme une Prius 4 ?

Top Gear ajoute que de nombreux éléments sont en aluminium pour alléger la caisse comme le capot, le hayon et des éléments de suspension. Le centre de gravité a été abaissé pour conférer un dynamisme certain, ce qui semble être le même slogan que Toyota. Néanmoins comme conclu par Top Gear et comme relaté souvent sur le forum Hybrid Life, personne n’achète de prius pour son dynamisme !

La guerre est déclarée

Hyundai a affuté la fiche technique et semble donc près à en découdre avec Toyota sur le terrain de l’hybride. Mais il faut savoir que Toyota, avec le TNGA inauguré sur la Prius 2016, compte généraliser les composants sur de très nombreuses gammes. Cela donnera une avance supplémentaire à Toyota sur les ventes d’hybrides forte de 8 millions d’unités écoulées depuis la Prius 1.

 

[Total: 5 Moyenne: 3.8]

Author: Malek

Passionné d'arts martiaux, de photographie, de technologie, de design web et de bricolage ... et de voitures et ... de nature ! Pfiou ...

Share This Post On

2 Comments

  1. Cette voiture va être intéressante sur plusieurs points : – ce sera le second exemple, après la P3, permettant d'évaluer l'écart de prix entre la version HEV et PHEV et de faire un calcul de "rentabilité" du PHEV (calcul qui n'était pas en sa faveur pour la P3)- elle permettra de mieux voir la répartition des ventes entre les 3 technologies à l'heure actuelle. Il me tarde en tout cas de lire les essais des deux versions hybrides 😉

  2. Elle est bien banale, cette Ioniq. Je préfère de loin les P3 et P4. Mais le plus important est le résultat que donnera la technologie des Coréens.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Hyundai Ioniq : les détails du système hybride - Hybrid Life Actualités - […] 19 ans après le lancement de la première Prius, c’est autour de Hyundai de se frotter au Maître comme…

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This