Conclusion

Conclusion de l’essai

Franchement, cette Ioniq Electric m’a complètement séduite malgré quelques manques et défauts. L’essentiel, c’est-à-dire le plaisir de conduite en électrique est bien là. Mais Hyundai a ajouté un dosage supplémentaire comme une très bonne insonorisation, un grand confort, une qualité de fabrication très satisfaisante et un dynamisme qui manque un peu à la Nissan Leaf (très confortable mais moins véloce). Elle est finalement très logeable même après avoir été à 5 bagages compris. Elle a aussi séduit les « Leafers » rencontrés à des bornes de charges rapides, surtout quand j’ai annoncé son autonomie réelle : un peu plus de 200 km en plein hiver (jusque 207 exactement) ! Il est probablement possible de faire plus mais Hyundai n’échappera probablement pas une version plus musclée côté batterie (disons 40 kWh voire 56 kWh pour toucher les 400km réels). Donc oui la Hyundai Ioniq Electric rivalise avec une Nissan Leaf 30kWh même si, à mon très grand désespoir, j’ai trouvé plus de prises Chademo sur ma route que de Type 2 Combo (charge rapide). Cette Ioniq, malgré des freins réels à la progression des électriques en France, m’a montré qu’avec 200 km d’autonomie, on pouvait effectuer la majorité de ses (longs) trajets quotidiens et même plus pour peu que l’on prévoit une pause de 30min. Pour le quotidien, l’idéal est de posséder une Wallbox 32A à la maison, au travail ou dans l’immeuble. Pour finir, les norvégiens ne s’y sont pas trompés, elle est déjà parmi les voitures électriques les plus vendues en Norvège cela en à peine 3 mois.

Plus

  • Silence, confort, compacte
  • Espace à bord
  • Qualité de fabrication
  • Charge très rapide en Type 2 Combo 50kW en 30 min
  • Chargeur interne en 6,6 kW soit 4h30 en 32A
  • La garantie de 5 ans + rapatriement au point de recharge le plus proche

 

 

 

Moins

  • Pas de version Executive (Premium SE dans le reste de l’Europe)
  • Chargeur de base 10A (soit 12h)
  • Absence des équipements de la finition Executive de la Ioniq Hybrid
  • Pas de rétroviseurs rabattables électriquement
  • Pas de feux de routes automatiques
  • Visibilité arrière trop étroite et pas d’essuie-glace
  • Quelques bruits de frein avec le Auto Hold
  • Coffre de 350 L mais logeable
  • Où est l’application mobile ?
  • Un niveau 4 de freinage régénératif pour une conduite « One Pedal Feeling » comme BMW i3 ?
  • Coffre salissant comme sur Toyota Prius

Modèle essayé :

  • Ioniq Electric Creative : 35 850 € de base, avec options 36 900 € (Safety Pack et Peinture métallisée White Polar). Prix hors bonus écologique. Une seule finition.

L’essai vidéo :

Essai précédent : Essai Hyundai Ioniq Hybrid et Electric

En savoir plus

• Ioniq Electric Creative : 35 850 € de base, avec options +579 € (Safety Pack et Pack protection). Prix hors bonus écologique de 6300€ à plus si vous faîtes reprendre un vieux diesel.

Dimensions (mm) :

    • Longueur / Largeur / Hauteur
    • Empattement
    • Porte à faux AV / AR
    • Voies AV / AR
    • Garde au sol
    • 4 470 / 1 820 / 1 450
    • 2 700
    • 880 / 890
    • 1 555 / 1 564
    • 140

Un mot sur la batterie :

  • 28 kWh Lithium-ion Polymère fabriquée par LG Chem
  • 360 V
  • 98 kW de puissance en sortie

Équipements :

  • 7 airbags
  • Allumage automatique des feux
  • Assistance active au maintien de voie
  • Câble de recharge pour prise domestique
  • Caméra de recul
  • Capteur de pluie
  • Climatisation automatique
  • Compteurs digitaux 7″
  • Ecran couleur tactile 8″
  • Freinage d’urgence autonome
  • Inserts décoratifs intérieurs cuivrés
  • Jantes alliage 16 »
  • Navigation Europe avec programme de mise à jour de la cartographie
  • Prise de recharge rapide Combo Type 2
  • Programmation de la recharge
  • Régulateur de vitesse adaptatif intelligent
  • Système d’accès mains-libres et démarrage sans clé
  • Services exclusifs : 5 ans d’assistance crevaison et rapatriement jusqu’au point de charge le plus proche.

 

[Total: 4 Moyenne: 4.8]