Voici quelques informations apportées par le média Nikkei (journal économique du Japon), suite à l’interview de Koji Toshima (豊島浩二), le responsable développement de la nouvelle Toyota Prius 4.

Koji_Toshima_Prius_4_2016_Francfort

Les 4 axes de développement de la nouvelle Prius 4

Auparavant, le thème principal de Prius était « voiture écologique »; dans le développement de Prius 4ème génération, le thème écologie n’est plus  la direction unique, Toyota a fixé 4 grands axes:

  • La forme
  • La consommation de carburant
  • Performance de conduite
  • Contribution à la société

Dans le domaine de contribution à la société, la Prius 4 est capable de servir de générateur de secours en cas de catastrophe naturelle.
(Au Japon, Mirai, tout comme Prius 3 rechargeable, sont pourvues d’une prise qui permet au véhicule d’alimenter un équipement électrique extérieur)
Prise d'alimentation externe de Toyota Mirai

Prise d’alimentation externe de Toyota Mirai

Face à la concurrence européenne

Le journaliste Nikkei a posé la question suivante à Koji Toshima: « Comment Toyota compte faire face aux invasions des hybrides low cost 48V et des hybrides rechargeables européennes? »

Transmission de Prius 2 (gauche) et de Prius 3 (droite), dont les deux moteurs électriques sont bien visibles

Il a répondu: l’avantage majeur des hybrides Toyota proviennent de l’architecture double moteur/générateur électrique (MG1/MG2), initié depuis la Prius 1 de 1997.
L’efficacité extrêmement élevé de cet architecture, combiné aux 20 ans de savoir faires et d’intelligence, sont des éléments que les autres constructeurs ont beaucoup de mal à reproduire.

Même si les constructeurs européens ne cessent de lancer des nouveaux modèles hybrides rechargeables, leur chiffre de vente en voiture hybride (non rechargeable) est très moyen.
Compte tenu du fait que l’hybride rechargeable est fondé sur la base technologique d’une voiture hybride simple, en ajoutant la fonctionnalité Plug-In, ce n’est pas si évident de sauter le pas et passer directement à l’étape hybride rechargeable.
« J’ai beaucoup de respect pour leur défi. »

Optimisation du coût élargi à l’ensemble du véhicule

Entre chaque génération de Prius (1997, 2003 et 2009), Toyota a toujours réussi à diminuer de moitié le coût du système hybride.
Cette fois ci, le système hybride de Prius 4 coûte 1/8 ème du coût du système de Prius 1ème génération.
(ça fait un bel exercice de mathématique pour vos enfants: Est ce que Toyota a réussi à diminuer de moitié le coût de Prius 4 par rapport à Prius 3?)

Mais Toyota s’est rendu compte qu’il y a des limites quand on cherche à optimiser au maximum le coût du système hybride.
(note HL: dans certaines situations, la Prius 2 est bien plus économe que la Prius 3, la réduction de taille et couple du moteur électrique est probablement la cause)

Toyota Prius 4 au salon automobile de Francfort 2015

Toyota Prius 4 au salon automobile de Francfort 2015

C’est pour cette raison que Toyota décide de ne plus se limiter sur la partie système hybride, mais réfléchir de façon globale sur l’ensemble des composants du véhicule, en utilisant la philosophie TNGA. (c’est à dire concevoir des composants universels à tous les véhicules, pour baisser le coût d’achat à l’unité)

Biographie de Koji Toshima

Koji Toshima, l'ingénieur en chef du programme Prius 4

Koji Toshima, l’ingénieur en chef du programme Prius 4

Né à Osaka, il a rejoint Toyota en 1985 et a travaillé dans l’unité de design de carrosserie (en particulier pour Corolla).
En 2001, il est passé au bureau de planification de produit et il était responsable de LS460 et LS600h.
Puis il est devenu l’ingénieur en chef pour les véhicules commercialisés en Europe, puis il a commencé à travailler dans le développement des voitures électriques dans le département BREV.

En 2011, il rejoint le département « ZF » et il devient le chef ingénieur du programme…Prius 3 rechargeable.
(Source: Toyota Japan: Message of Prius PHV)

Note de Hybrid Life

Comme on en a discuté dans La future Prius 4 : la réponse de Toyota aux lecteurs Hybrid Life, des informations inédites!, avec l’apparition de Mirai qui devient le nouvel icône écologique de Toyota et la généralisation du système hybride sur toute la gamme Toyota, la firme japonaise doit retrouver une identité pour Prius, pour que ce modèle puisse trouver sa place, dans l’avenir.

Donc fini l’écologie et la technologie (volé par Mirai…), Prius sera, en quelque sorte, le « concept car » de Toyota vendu en série (d’où la forme extravagante).
Bien sûr, Prius va rester l’icône ultime de « efficacité en consommation », et tenir les concurrents à l’écart.

Prius va également devoir incarner la référence dans le côté sportivité/plaisir de conduite (axe fortement poussé par Akio Toyoda, PDG de Toyota, ancien pilote de compétition), mais avec la plateforme TNGA, il y aura aussi de moins en moins de différences en tenue de route entre les modèles issus de la même plateforme.
Est ce que Toyota va dégrader les autres modèles (Auris/SAI…etc), en enlevant des raidisseurs ou en modifiant la suspension, pour que Prius soit LE meilleur en tenue de route dans la gamme?

Côté contribution à la société, Koji Toshima a bien précisé que c’est assuré par la fonction « générateur de secours » en cas de catastrophe naturelle (fréquent au Japon).

Cet interview n’a pas donné des détails techniques comme on aurait pu attendre, mais il a néanmoins éclairé le « background » de cette nouvelle Prius 4.

Les 4 générations de Prius

Les 4 générations de Prius: Prius 1 naissance de l’hybride, Prius 2 la démocratisation de l’hybride, Prius 3 une hybride écologique et Hi-Tech, Prius 4???

 

C’est donc avec une certaine amertume d’entendre, de façon officielle, le gros virage de Prius 4ème génération.

Avec son intérieur plastique biologique ou recyclé, une texture de bois, la Prius 3 affiche clairement une image de « Conçu pour être écologique » très japonaise, mêlé à un esprit geek américain (HUD, toit panneau solaire, système Pré-collision, tableau de bord type vaisseau spatial).

La nouvelle Prius, si elle est extravagante en terme de design extérieur, son intérieur est beaucoup plus consensuel… il se rapproche davantage du goût européen, avec une texture cuir, du plastique moussé…et un châssis beaucoup plus européen sportif. Sans oublier le coffre qui a perdu son plancher plat, pour, encore une fois, se rapprocher du volume de coffre de la norme européenne. (En effet, la faible hauteur du coffre de Prius a souvent été critiqué. Alors qu’au Japon, ils utilisent les sacs de golf comme unité de mesure, la faible hauteur n’est donc pas un problème)

Certes, la Prius 4 est devenu une meilleure voiture que l’ancienne génération, mais on peut se poser la question, si la Prius 4 est une devenu…une banane. (peau jaune et cœur blanc, une expression pour décrire les descendants asiatiques en Europe, qui n’ont plus la culture asiatique dans leur âme)
Bon, désolé pour cette petite séance de nostalgie « Avant c’était mieux »…

Source: 2015 新型プリウスの開発責任者、「新しい柱は四つ」