Kia a démontré par le passé son intérêt pour l’hybridation avec l’Optima Hybrid équipée d’un moteur 2,4L 150 ch (110 kW), un moteur électrique de 35 kW et une batterie lithium polymère d’environ 1,43 kWh. Comme souvent, malgré de bonnes qualités intrinsèques, l’intégration du système hybride a amputé le coffre (381 L). Au salon de Chicago, Kia a décidé pour 2017 de remettre à niveau son Optima Hybrid et PHEV (rechargeable). Quelles autres surprises KIA nous prépare ?

2017 Optima Hybrid

2017 Optima Hybrid

Optima Hybrid et PHEV 2017 en 3 axes

Kia a revu l’Optima Hybrid :

  • en améliorant l’ensemble moteurs-transmission-batterie afin d’atteindre 10% d’économie de carburant,
  • en donnant un look plus futuriste et très réussi tout en améliorant l’aérodynamisme,
  • en lui délivrant toutes les nouveautés technologiques que l’on est en droit d’attendre de nos jours.

Le système hybride

Le moteur thermique a été changé pour un nouveau 2L de 154 ch (113 kW) essence plus efficient, toujours lié à un moteur-générateur électrique de 38 kW désormais. Le moteur électrique muni d’un embrayage remplace le traditionnel convertisseur de couple que l’on rencontre avec d’autres transmissions automatiques non hybrides. La transmission utilise toujours une boîte à 6 vitesses. Tout cela nous donne le chiffre impressionnant de 193 ch (141 kW) à 6000 trs/min.

Le système hybride a aussi été revu autour du moteur thermique avec une pompe à eau et une pompe à huile désormais électriques.

2017 Optima Hybrid

2017 Optima Hybrid

Il faut aussi compter avec une batterie lithium polymère plus puissante de 13% soit 1,62 kWh dont l’intégration a permis de préserver le coffre. La banquette est désormais rabattable 60/40. C’était probablement la critique de nombreux intéressés par cette Optima.

Comme beaucoup de nouvelles voitures hybrides telles Prius, Ioniq, l’Optima a vu sa plateforme fortement rigidifiée avec l’emploi de 50% d’acier très haute résistance (Advanced High Strength Steel (AHSS)), ce qui lui assure une meilleure sécurité passive et probablement une meilleure insonorisation et un comportement plus sain.

On reprend les mêmes recettes que Prius et Ioniq, cela donne un aérodynamisme soigné sanctionné par un Cx de 0,24. Décidément la concurrence est rude sur le segment des hybrides. Mais quel plaisir d’avoir le choix entre plusieurs carrosseries, motorisations et philosophies :

  • l’élégance statutaire de l’Optima Hybrid et de la Mondeo Hybrid,
  • la sage et versatile Ioniq,
  • la pionnière Prius au style très clivant.

L’Optima reprend le concept de volets dynamiques au niveau de la grille moteur déjà présents sur l’actuelle Optima. Elle ajoute aussi un diffuseur arrière très élégant.

L’Optima PHEV

La différence tient bien-sûr dans la batterie et la puissance du moteur électrique porté à 50 kW. La batterie, toujours lithium polymère, possède 9,8 kWh de capacité (60% de plus que la génération précédente), ce qui lui confère environ 43 km d’autonomie en électrique. Il faut moins de 3h pour recharger l’Optima PHEV en 240V/16A. Cette batterie a été logée derrière le coffre et la partie roue de secours. Le système de régénération a été accru de 10% en améliorant l’électronique de puissance et le freinage. Ainsi dôtée, l’Optima PHEV est annoncée avec 965 km d’autonomie.

2017 Optima Plug-In Hybrid

2017 Optima Plug-In Hybrid – Liseret bleu et couleur de feux distinctifs de l’Hybrid.

Dans cette catégorie, il faudra compter avec pléthore de solutions comme la Prius 2016, la Ioniq, l’Outlander 2016, la Volt/Ampera 2, les Audi/VW e-tron/GTE et encore de nombreux autres. Je vous propose cette vidéo de prise en mains réalisée par Youcar :

Un intérieur qui vise le Premium

L’espace intérieur est désormais revu à la hausse et permettra aux passagers de profiter du voyage plus confortablement. Mais surtout l’intérieur se dote de plus de matériaux de qualité au toucher dit « germanique ». A en juger par les photos, cet intérieur démontre une réelle montée en gamme, tout en étant très soigné. Je le trouve particulièrement élégant et bien dessiné.

2017 Optima Hybrid

2017 Optima Hybrid

Les sièges ont été conçus pour recevoir une ventilation et diminuer les vibrations par une plus grande rigidité de la structure. Les mousses, elles, ont été améliorées aux niveaux des cuisses principalement, probablement pour le plus grand bonheur de notre postérieur.

L’instrumentation se décompose en plusieurs écrans qui se partagent les tâches comme un écran multifonctions derrière le volant et un écran central qui assure les informations multimédias et le moniteur d’énergie.

2017 Optima Hybrid

2017 Optima Hybrid

Kia dote la version 2017 des désormais classiques :

  • freinage d’urgence autonome (AEB),
  • du détecteur d’angle mort (BSD),
  • du régulateur adaptatif (ASCC),
  • l’avertisseur de franchissement de lignes (LDWS) et
  • du système d’avertissement de collision (FCWS).

Ce que j’ai trouvé intéressant dans le communiqué de Kia est l’annonce d’une sonorisation par Harman/Kardon QuantumLogic™ avec un système audio Premium Surround Sound qui embarque 10 haut-parleurs portant l’ensemble à 630 W. Ce système utilise Clari-Fi dont nous avions parlé sur Lexus et qui consiste à reconstruire les signaux sonores perdus lors des processus de compressions digitales du son.

Le mot Premium est lâché et Kia l’utilise aussi sur les réseaux sociaux  :

Cette Optima Hybrid s’annonce donc comme une alternative crédible et il est évident qu’elle devrait connaître un certain succès, malgré une baisse du prix du carburant et des primes écologiques. Il faudra pourtant patienter encore de longs mois, ce qui devrait laisser le temps aux concurrentes Prius et Ioniq de s’installer durablement sur le marché.

Source : Communiqués de KIA PHEV et Hybrid

[Total: 5 Moyenne: 5]