Toyota présentait la nouvelle Prius génération 4 il y a peu à Las Vegas. Voici quelques photos que nous avons glanées sur cet évènement :

hybridlife.org - prius-2015-1 hybridlife.org - prius-2015

Nous reviendrons sur les caractéristiques plus loin mais dors et déjà, elle est plus longue de 60 mm et 15 mm plus large et plus basse de 20 mm que la Prius qu’elle remplace.

Voici l’intérieur proposé par Toyota :

hybridlife.org - prius-2015-3

Toyota nous affirme qu’il s’agit du « renouveau d’une pionnière » et effectivement tout a été revu sur cette voiture hormis le nom.

Elle inaugure la plateforme TNGA dont nous avons déjà parlé ici. Elle reprend tous les derniers éléments de sécurité Toyota Safety Sense testés par Hybrid Life à Bruxelles (régulateur adaptatif, pré-collision, avertisseur de franchissement de ligne, feux de route automatiques) ainsi qu’une rigidité renforcée sur TNGA.

Elle est plus dynamique par l’adoption de nouveaux trains roulants avants et arrières (double triangulation) qui n’empiète pas sur le coffre dont la capacité a été augmentée.

Elle est plus légère et le centre de gravité a été abaissé grâce à la meilleure répartition des composants toujours sur le principe adopté par TNGA. Ainsi le confort devrait être sensiblement amélioré.

Le système hybride a été revu pour être plus léger et plus efficient de 10%. D’ailleurs la batterie toujours NiMH a été densifiée et prend moins de place dans l’habitacle.

Le moteur a été optimisé au possible avec un rendement approchant autour de 40% ce qui, ajouté à la baisse de poids général et des composants hybrides plus performants, permet aussi de meilleures consommations dans toutes les situations.

Bref, Toyota nous dit qu’elle sera plus gratifiante à la conduite tout en consommant moins de carburant, en étant résolument plus nerveuse et souple à la fois. Sur autoroute, elle sera plus silencieuse avec des accélérations linéaires plus en phase avec le régime moteur.

La Prius 4 redevient donc la nouvelle vitrine technologique de la marque. Il reste son look discutable mais c’est une voiture iconique qui se devait de se démarquer, dirons-nous.

Ce que l’on constate au premier coup d’oeil sur l’habitacle, c’est une qualité perçue en nette hausse et une instrumentation qui se rapproche de celle adoptée sur la Prius 2004 ou 2 en son temps.

PRIUS_02_Sept2015__mid PRIUS_03_Sept2015__mid PRIUS_04_Sept2015__mid PRIUS_05_Sept2015__mid PRIUS_06_Sept2015__mid