Récemment, d’après ABC News, le Trésor américain aurait ouvert une enquête pour savoir pourquoi les terroristes de Daesh apprécient tant les 4×4 Toyota, et surtout, comment ils ont pu pour en approvisionner autant? Ce sujet devient le véritable « Hot Topic » aux Etats Unis.

En effet, quand on regarde les images ou vidéos de propagande de Daesh (appelé ISIS en anglais), c’est presque une publicité pour la marque japonaise, car les terroristes utiliseraient presque exclusivement les pick-up Hilux ou les 4×4 LandCruiser de Toyota.

Daesh_Convoi_Toyota

Depuis 2001, les américains sont bien au courant que les terroristes et les rebels ont une préférence pour les véhicules Toyota (notamment Ben Laden qui utilise un Land Cruiser).
Un ancien ranger américain dit même: « Toyota Hilux est partout, c’est l’équivalent de Kalachnikov en véhicule. »
(lire Why Rebel Groups Love the Toyota Hilux)
La fiabilité, la capacité presque indestructible de Toyota Hilux, fait d’elle LE véhicule le plus respecté en Afghanistan, Liban, Ethiopie…etc.
(voir les tests de destruction (mer, feu, choc, démolition de bâtiment…etc) de HiLux réalisé par Top Gear UK)

Daesh_Toyota_HiLux

Mais ce qui les chagrine, c’est que les terroristes ont réussi à mettre la main sur des centaines de 4×4 Toyota flambant neufs…
Aujourd’hui ça gêne le gouvernement américain que dans tous les vidéos de propagande Daesh, « il y a toujours un convoi de Toyota ».

Le directeur américain de Toyota a réagit très rapidement: « Toyota a une politique stricte qui consiste à ne pas vendre de véhicules à des acheteurs qui pourraient les utiliser ou les modifier à des fins d’activités paramilitaires ou terroristes » et « Nous avons établi des procédures dans le but d’empêcher nos produits d’être détournés en vue d’une utilisation militaire non-autorisée ».

Il est certain que les ingénieurs Toyota n'ont jamais imaginé un tel usage de leur Pick Up

Il est certain que les ingénieurs Toyota n’ont jamais imaginé un tel usage de leur Pick Up

Le problème, c’est qu’il est très difficile de contrôler la vente des véhicules civiles: ce serait difficile d’imagine que les terroristes font un devis à Toyota avec l’entête « Daesh ».

Entre les filières de revente indirecte, et des filières illégales, il est impossible pour le constructeur de stopper l’afflux de ses véhicules vers Daesh.
(Toyota vend plus de 820 000 véhicules au Moyen Orient en 2014)

La Nation Unie choisit aussi Toyota Land Cruiser comme leur principal véhicule utilitaire

La Nation Unie choisit aussi Toyota Land Cruiser comme leur principal véhicule utilitaire

De plus, il peut s’agir des véhicules capturés, provenant des ONG, de la Police et des militaires.
Avant de mettre le doigt sur le constructeur japonais, le gouvernement américain devrait s’inquiéter aussi des 3000 4×4 Humvee américains que possède Daesh, dont certains sont blindés et conçus pour un pur usage militaire.

En effet, l’armée américaine a laissé un nombre important de matériels à l’armée irakienne qui, à son tour, les abandonne quand ils prennent la fuite devant les terroristes Daesh.

Un Humvee (dénommé HUMMER en version civile) blindé, capturé par Daesh

Un Humvee (dénommé HUMMER en version civile) blindé, capturé par Daesh

Peut on craindre une sanction américaine contre Toyota, comme avec Volkswagen?
Non, le Trésor américain affirme que les enquêteurs américains sont uniquement là pour comprendre comment Daesh s’approvisionne, et identifier leur chaîne logistique et leurs soutiens financiers.

En parlant de Volkswagen, on peut se demander pourquoi les terroristes n’ont pas été séduit par la qualité allemande?
C’est vraiment dommage qu’ils n’ont pas vu la publicité de Tiguan indestructible… (comme quoi le Marketing VAG a encore du travail à faire au Moyen Orient)

Ou bien ils ont vu cette publicité, et depuis, ils n’achètent plus Das Auto: