Manuel Valls veut réduire le nombre de décès sur la route avec… des radars et des drones

Le premier ministre français, Manuel Valls, annonce le 2 octobre, une série de mesures visant à baisser le nombre de décès sur la route, avec un objectif de « moins de 2000 décès en 2020 »..
En effet, citoyens, l’heure est grave: la mortalité routière a progressé de 3,5% en 2014, 3 384 personnes ont perdu la vie sur les routes de France, soit 116 de plus qu’en 2013.
Et ça…c’est pas bon pour les bilans de fin d’année.

Alors pour y arriver, il a fait un truc carré: 4 objectifs, qui comprennent en tout 22 mesures.

Ces 4 objectifs sont:

  • Intensifier la lutte contre les comportements dangereux (11 mesures)
  • Renforcer la protection des usagers vulnérables (5 mesures)
  • Garantir l’égale application de la loi par tous (3 mesures)
  • Mettre davantage les nouvelles technologies au service de la sécurité routière (3 mesures)

Et pour le premier objectif qui concentre la moitié des mesures, voici les décisions prises:

Sécurité_Routière_Mesures_Octobre_2015

D’autres mesures dans Dossier Presse des 22 mesures

Comme on a pu constater… radar radar radar radar…drone…bla bla (comme lutte contre la conduite avec un faux permis)…
D’ailleurs, c’est 500 nouveaux radars et 10 000 faux radars (leurres) que le gouvernement va installer; par ailleurs, il y aura plus de radars embarqués sur les véhicules banalisés.
La mesure 2 est choquant: la mise en oeuvre des radars mobiles sera confié à des prestataires agrées!
La mesure 3 serait d’expérimenter l’utilisation des drones pour surveiller le comportement des automobilistes, et détecter automatiquement les personnes qui n’ont pas d’assurance (pas bien…).

Bientôt le drone pourra détruire automatiquement un véhicule qui ne respecte pas le code de la route?

Bientôt le drone pourra détruire automatiquement un véhicule qui ne respecte pas le code de la route?

Bref, s’il y a des très bonnes idées dedans, plus qu’un combat contre l’insécurité routière, les décisions du gouvernement s’annoncent plutôt comme un méga sapin de noël avant l’heure pour les industriels/entreprises spécialisées en sécurité routière.

Pourtant, la lutte contre l’insécurité routière, passe, avant tout, par les services de police et gendarmerie.
À l’heure où la police peine à effectuer des sorties de contrôle routier, faute du budget carburant et entretien des véhicules (lire Les forces de l’ordre en panne sèche de budgets), comment le gouvernement peut se permettre d’investir des dizaines de millions d’euros dans des matériels coûteux (environ 100 000 à 170 000 euros le radar fixe) et des projets extrêmement coûteux à mettre en oeuvre (surveillance des drones)?

Un contrôle de police qui peut surgir de n’importe où, une sanction distribuée en personne par un agent de police, est bien plus dissuasif psychologiquement qu’une facture envoyée par la poste.

Author: Félix Wong

Ancien ingénieur mécanique en aéronautique, je suis devenu un passionné automobile avec la technologie hybride...
J'aime aussi la bonne cuisine (et le faire), la photographie, et améliorer proprement son véhicule.

Share This Post On

53 Comments

  1. Vie plus juteux que l'environnement et le diesel 😉

    Envoyé de mon iPhone 6 en utilisant Tapatalk ou Forumrunner.

  2. Je pense que c'est adapté… au moins pour faire respecter les limitations.

    Pour bien faire, il faudrait un radar tous les 100 mètres vue l'attitude des usagers à leurs abords. C'est seulement là qu'ils prennent conscience de leurs vitesses excessives et ralentissent (enfin pilent pour être plus précis).

    Les gens en général n'en ont plus rien à faire des règles et du respect de ces règles. Chacun se sent au dessus des lois ou des usages (et pas seulement sur la route). Un petit rappel de temps en temps que "Grand Frère" (version française) veille sur nous est indispensable.

    Ceux qui respectent le code de la route ne devraient pas se sentir concernés ou épiés ou vache à lait où je ne sais quoi.

    Si les vitesses étaient respectées, les radars n'auraient aucune utilité et personne ne serait "vache à lait"..

  3. Je suis d'accord avec toi @Lorenzo89 mais à un moment donné tu te rend compte que ces radars ne sont pas présent dans les zones à risque mais sur des axes "rentables" où même avec une vitesse excessive (bien évidement qui reste raisonnable en fonction de l’environnement) il n'y a que très peu de risque d'accident. Ce sont donc bien des "machines à fric" qui sont mise en place.

    Pour reprendre ton exemple, les gros rouleur en berline allemande pour utiliser le cliché, qui ont tous un avertisseur de radar, se permettent de rouler bien au delà des limites et de piler là où sont les radars. Si ces radars étaient placé en zone à risque ils joueraient très bien leur rôle préventif parce que tout le monde passerait les zone à risque à une vitesse adapté. Un radar au milieu d'une ligne droite limité à 90km/h avec des pâturages de chaque coté n'a pas lieu d’être, il n'y à pas plus de risque à 90km/h qu'à 110km/h, où du moins la différence est infime.

    Je comprend que certains se sentent "frustré" dans certaines zones avec radars et donc mettent pied planche en dehors mais autant mettre pied planche dans une grande ligne droite que dans une zone accidentogène !

  4. Il n'y a pas que les conducteurs de berlines allemandes puissantes qui ont le comportement decrit sur la route.

    Il faut juste voir les choses dans le bon sens.

    Si tout le monde respectait le code de la route, il ne serait pas durci (avec des limitations de vitesses plus strictes notamment), il n'y aurait pas besoin de radars, il n'y aurait pas besoin de gendarmes sur le bord des routes, il y aurait moins de comportements agressifs sur la route certainement moins de tués et de blesser.

    C'est une prise de conscience générale qu'il faudrait, mais ce serait dans un monde parfait.. or, on en est loin, donc, oui, forcément, il faut de la répression, de la surveillance et des "punitions" financières.

    Et que ce soit droite, gauche, bas, haut ou n'importe quel gouvernement, le soucis est le même. C'est un soucis de mentalité et d'éducation individuelle.

    Bref, pour résumer, les radars ne seraient pas des machines à fric si tout le monde passait à la bonne vitesse devant (et d'une manière globale, partout).

  5. Lorenzo89Il n'y a pas que les conducteurs de berlines allemandes puissantes qui ont le comportement decrit sur la route.

    C'est bien pour ça que j'ai précisé pour reprendre le cliché, je sais que ça n'est pas le cas.

    Même si tout le monde respectait le code de la route il y aura toujours des accidents ! L'Homme n'est pas infaillible et avec toute les règles et répressions possible il y aura des accidents !

    Un accident c'est être au mauvais endroit au mauvais moment la vitesse n'entre dans le calcul qu'au niveau de la gravité.

    Pour moi le code de la route sert seulement à mettre tout le monde d'accord, après c'est à l'Homme de juger quel attitude adopter en fonction de la situation.

    Lorenzo89Si tout le monde respectait le code de la route, il ne serait pas durci

    Pour moi cette phrase n'a aucun sens, il est durci car le gouvernement à un objectif zéro mort, pour le faire respecter ils mettent en place plus de moyen de répression mais le durcir sert juste à rentabiliser les moyens mis en place. Pour moi le meilleur exemple est les autoroutes limitées à 110km/h (voir même 90km/h) dans des zones qui ne sont pas plus dangereuse que d'autre, mais il y a des radars installés dans ces zones et ils ne rapportent plus assez pour eux….

    Le gouvernement français (celui-ci où les précédents) mets toujours la faute sur la vitesse or c'est loin d'être le facteur principal dans un accident. La répression est obligatoire mais pour moi elle n'est pas mise en place dans la logique de diminuer le nombre d'accident mortel !!

  6. Comme déjà dit plus haut, il ne faut pas prendre le problème à l'envers.

    dim74200Pour moi le code de la route sert seulement à mettre tout le monde d'accord, après c'est à l'Homme de juger quel attitude adopter en fonction de la situation.

    C'est justement le gros soucis. Tout le monde (pour généraliser) ou "l'Homme" pour reprendre ton terme, se croit infaillible, avec des meilleurs réflexes que les autres, est plus pressé que l'autre etc.. et met en danger les autres (et pas seulement par la vitesse, mais par son comportement global) sans penser aux conséquences.

    Moi, tout ce que je vois c'est que l'"Abruti" lambda au téléphone qui zigzag entre les voitures à pleine allure fait comme tout le monde, il freine à l'abord d'un radar ou d'une voiture de gendarmes sur le bord d'une route, parce qu'il se sent, personnellement, en danger (ou alors, il joue le rebel et se fait avoir et va ensuite pleurer parce qu'il a perdu des points et doit payer une amende, ou a perdu son permis).
    Comportement vu pas plus tard que samedi sur l'autoroute A4…

    Et après cela, en effet, le conducteur lambda (le normal cette fois-ci) se retrouve avec un point en moins et une amende parce qu'il roulait à 91 au lieu de 90 alors qu'il ne faisait de mal à personne (et se sent alors comme la fameuse vache à lait).

    La majorité est pénalisée par une poignée de personnes et tout le monde se sent, du coup, abusé par le "Système", mais ça, c'est justement le fait d'une République… la loi est (censée être) la même pour tout le monde, et elle est établie via le Code de la Route qui donne les règles à suivre par tout le monde afin qu'on ait pas à deviner si le mec qui roule devant nous pas se mettre à piler et tourner à une intersection sans prévenir (la règle du clignotant…)

  7. Dire il suffirait que tu le monde respecte le code de la route est une utopie comme de dire que l'homme est fondamentalement bon ( ne boit pas, n'use pas de violence, ne triche pas etc…) . Donc il faut effectivement fixer des règles et en cas d'abus punir ou mieux si c'est possible "éduquer" pour cela n'arrive plus ou moins ( a minima). Le soucis étant ici que l'accent perpétuel sur la vitesse ( pourtant en forte baisse d'une manière générale) avec des moyens de plus en plus lourd occulte sérieusement la réalité ; si je prends l'exemple de ma région et en me basant sur les articles de presse ( fait divers) il y a eu une douzaine d'accident mortel depuis 6 mois . Mais sur ces 12 on trouve 3 états d'alcolemie avérée , 3 malaises avérés , un contre sens, 2 sortie en pleine ligne droite ( peut-etre la vitesse mais dans une ligne droite ?) et 2 motards dont probablement la vitesse était très excessive ( mais aussi autre cause comme glissade sur gravillons) . Reste un cas de vitesse excessive sur car l'automobiliste doublait tout le monde et a fait une frontale ! .
    Bref en quoi les radars auraient-ils changer quelque chose directement la ?

  8. Alors aussi peut-être pour "tempérer" mes propos (s'ils ont besoin de l'être)… Je parlais là, c'est vrai de répression et de comportements des conducteurs, mais, il est vrai qu'il faudrait aussi faire un énorme travail sur les infrastructures qui ne sont pas sécurisantes la plupart des cas.

    Je n'ai jamais compris, par exemple, pourquoi une route n'était jamais parfaitement lisse et nette quand elle venait juste d'être refaite. Il y a toujours des creux, bosses, raccords mal faits etc..

    Et tout ce qui est rembarde de sécurité, c'est une catastrophe. A se demander s'ils n'y pas des plans de la guillontines qui se sont mêlés à ceux des protections des routes..

    J'avais vu un reportage sur un pays nordique. La Suède, je crois, où le nombre de morts sur la route est plutôt faible. Et les routes sont faites de manières à ce qu'elles soient le plus sécurisantes possible car ils ont pris en compte le facteur humain pour les conceptions.

  9. Lorenzo89Si tout le monde respectait le code de la route, il ne serait pas durci (avec des limitations de vitesses plus strictes notamment), (..).

    Du prêt a penser.
    Le durcissement actuel de la persécution routière ne vise que la vitesse et uniquement la vitesse. Pas les distances de sécurité, pas le téléphone au volant, pas le gars qui te fais appel de phare, pas le changement de voie sans clignotant ou autres risque réels, pas le gars bourrée, pas la blondasse en communication.
    En fait la courtoise au volant se dégrade et les bouffons nous mettent des radars qui vérifient la vitesse dans un point. Super … on est sauvé

  10. Je ne saurait pas ressortir les chiffres mais ceux-ci montrent bien que les radar rapporte grâce aux petits excès, un 95km/h pour un 90km/h, donc la répression se fait surtout sur les personnes qui ne mettent pas en danger la vie des autres ! Le confort des voitures augmentent de jour en jours, la preuve en est sur ce forum tout le monde cherche à insonoriser, à améliorer le châssis,… Ce qui fait qu'on ne ressent plus la différence entre 90km/h et 100km/h sans avoir le regard fixé sur le compteur ce qui est un comportement dangereux pour le coup !

    La répression est mise en place que si elle rapporte de la l'argent pas si elle diminue le nombre d'accident mortel.

    Vu la somme investie dans les radar beaucoup de moyen aurait pu être mis en place pour limiter les accidents ! Mais ceux-ci ne rapporterai rien. Pour reprendre ton exemple @Lorenzo89, avec tout cet argent il y aurait de quoi faire de belle route bien propre et plus sécurisante avec des revêtements régulier, des nettoyages régulier pour évacuer les graviers dangereux pour les 2 roues (d'ailleurs pour faire des économies il en rajoute pour faire les rustines….), améliorer les glissières de sécurité…
    Mais tout ça n'intéresse pas le gouvernement car il y a aucun "retour sur investissement".

  11. Jean de voyagele gars qui te fais appel de phare, pas le changement de voie sans clignotant ou autres risque réels, pas le gars bourrée, pas la blondasse en communication.

    Et des fois, c'est une seule et même personne qui fait ça ! :mrgreen:
    Il y a une subtilité.

    Non, mais on est tous d'accord.

    Moi, je ne parlais pas non plus des radars en particulier, c'est clair que les gouvernements quels qu'ils soient sont à côté de la plaque et que la route devient une vraie jungle.

    Mais ces messieurs ne sont jamais au volant de leurs autos pour constater les faits. Ils s'appuient sur des statistiques qui sortent d'on ne sait où…

    C'est pour cela que je rêve d'un monde parfait où tout le monde respecterait le code de la route.. mais.. il y a du chemin… et il est semé d'embuche.

    Je ne sais pas quelle serait la méthode pour que les usagers prennent conscience des dangers qu'ils risquent ou qu'il risquent de faire courir à autrui… (pas les radars, on est d'accord..)

    D'ailleurs, petites parenthèses, pour revenir aux statistiques, il ressort qu'une certaine catégorie de personne est moins impliquée dans les accidents, mais c'est sans compter les bons conducteurs qui sont pousser à la faute pour les éviter…

    Et on en revient au respect du Code… une grosse partie des conducteurs est constituée d'assister à qui il faut rappeler sans cesse qu'il faut pas rouler trop vite, il faut pas utiliser son téléphone, il faut pas faire ci ou ça, alors qu'on est tous censés le savoir.

  12. Lorenzo89C'est pour cela que je rêve d'un monde parfait où tout le monde respecterait le code de la route

    Dans un monde parfait il n'y aurait pas de code de la route, tout le monde se respecterai mutuellement. 😉

  13. Jean de voyage…ne vise que la vitesse et uniquement la vitesse. Pas les distances de sécurité, pas le téléphone au volant

    Faux, depuis le premier juillet la réglementation sur le téléphone au volant a été durcie, les kits écouteur dans l'oreille sont interdits. Cherche les détails dans la presse, tout le monde en a parlé. Et il y a répétition avec la blondasse qui appelle 🙂

    Jean de voyagela persécution routière

    Il me semble avoir lu dans un autre post que tu venais d'un pays de l'est ex-communiste ; si tu trouves que la police persécute les automobilistes en France je me demande quels mots tu utilisais pour celle de l'autre pays…

  14. Le jour où le gouvernement se mettra à lutter contre de vraies problèmes de santé publique (le tabac et ses 60 000 morts par an pour ne citer que lui …), c'est bien plus que quelques centaines de vies que l'on sauvera …

  15. Depuis que Jacques Chaban Delmas a initié un plan d'action concernant la sécurité routière,
    on ne peut pas dire que les gouvernements successifs se soient montrés irresponsables,
    d'autant que le parc automobile roulant a sérieusement augmenté depuis.
    Donc je dis respect: un % de tués ( sans oublier les handicapés à vie) en moins sur la route, ça n'a pas de prix. Les courbes parlent d'elle-même.
    Voir la pièce jointe 5121
    Voir la pièce jointe 5122

  16. Le plus marrant est qu'avec le recul, les mesures qui faisaient hurler de colère font aujourd'hui hurler de rire : 1983 – limite à 0,8 g d'alcool. Difficile de croire qu'avant on avait le droit de conduire avec 1g d'alcool ou plus…

    J'imagine que ce sera pareil dans les années qui viennent.

  17. C'est là que je reste dubitatif sur l'évolution du concept "Prius".

    Toyota avait ouvert un nouveau chemin, une "nouvelle manière" de conduire
    avec cette hybride qui modifiait véritablement le comportement du conducteur.
    pour la première fois, le contenant (la voiture) influait positivement sur le contenu (le conducteur).

    Mais aujourd'hui, la nouvelle Prius 4 semble retourner vers les anciennes tentations du conducteur:
    une conduite plus brillante, peut-être plus sportivement vaniteuse, de toutes façons moins coulée,
    appuyée d'un "pack safety" pour se donner bonne conscience…

    Il faudrait continuer à libérer le conducteur de ses mauvais comportements et non pas revenir les flatter.

  18. Je pense qu'il faut quand même distinguer la conduite sportive et la conduite dangereuse .
    Ce n'est pas parce qu'on prend plaisir à roule vite dans un virage (avec une trajectoire parfaitement contrôlée, grâce à un châssis plus dynamique), qu'on se met à doubler des gens comme un fou furieux, à 10 m d'un feu rouge.

    La pratique de l'Eco-conduite n'est pas forcément incompatible avec un comportement dynamique (maintien de l'allure dans un virage, accélérer rapidement pour atteindre la vitesse de croisière maximale). 🙂

  19. Ces courbes de mortalité sont très jolies, mais il y a un point très important dont elles ne parlent pas, parce qu'aucun politique ne pourra jamais en revendiquer la paternité :
    L'amélioration de la sécurité passive et active dans les véhicules !

    Cela inclut aussi bien la tenue de route, la performance du freinage, les zones de déformations programmées de la carrosserie, etc. que les éléments de sécurité que l'on a inventé depuis 1972 : prétensionneurs de ceinture, ABS et autres anagrammes, etc.

    C'est en effet, au minimum, une des causes primordiales de la baisse de la mortalité sur toutes les routes du monde.
    Beaucoup de spécialistes de ce domaine s'accordent ainsi pour dire que cette amélioration technologique intervient pour quelques pourcents dans la diminution annuelle de ces chiffres.

    Cela ne retire rien au mérites des décisions intelligentes prises par nos gouvernants : port de la ceinture obligatoire, alcoolémie réduite au volant, usage du portable, etc.
    Mais elles ne constituent pas la panacée…

  20. je suis complètement d'accord avec toi @frg62 !! La sécurité à bord des véhicules à tellement évolué que c'est la raison principale du nombre mort sur la route !

    Après c'est sur que la loi à également imposé certains de ces éléments mais beaucoup de constructeur travail d'arrache pied sur le sujet notamment Volvo 😉

  21. PianoDepuis que Jacques Chaban Delmas a initié un plan d'action concernant la sécurité routière,
    on ne peut pas dire que les gouvernements successifs se soient montrés irresponsables,
    d'autant que le parc automobile roulant a sérieusement augmenté depuis.
    Donc je dis respect: un % de tués ( sans oublier les handicapés à vie) en moins sur la route, ça n'a pas de prix. Les courbes parlent d'elle-même.
    Voir la pièce jointe 5121
    Voir la pièce jointe 5122

    Le problème, c'est qu'on se démène pour essayer de baisser un chiffre déjà très très bas. moins de 4000 personnes tuées par an, c'est RIEN. Il y a bien plus de personnes qui meurent d'accident domestiques, du tabac, du diesel, des traitement anticoagulants oraux etc etc…

    Ces graphes sont totalement trompeurs et font croire qu'à chaque nouvelle mesure type radar, ou tronçon, on a eu une nouvelle baisse, mais c'est normal d'avoir une tendance à la baisse, la sécurité des voitures ne fait qu'augmenter et le parc automobile se renouvelle. En attendant, les vitesses limites restent pratiquement les même et les vitesses réelles des usagers aussi. Donc ça n'a rien avoir avec toutes leurs mesures débiles pour contrôler le portefeuille, pardon la vitesse, des conducteurs.

    Une exception : l'alcool, mais encore une fois, pourquoi parler de mortalité ? L'alcool n'a jamais tué personne au volant, mais il peut provoquer un accident, c'est tout. Pourquoi ne pas regarder plutôt le nombre d'accidents? Est-ce que leurs mesures ont permis de réduire le nombre d'accidents ? Il n'y a pas que des morts sur la route, il y a aussi des gens qui sont blessés, qui coutent un bras à la SECU (donc à nous), qui sont handicapés (encore un bras à la SECU), et tout ça, on s'en fout, car parler de mort c'est beaucoup plus marquant…

  22. … je rajouterai également que la nature des mises en danger a profondément changé au cous du temps concernant la nature même des accidentés… peut-être plus les deux-roues.

    Par exemple, on focalise beaucoup sur l'usage des écrans de smartphones, mais pratiquement pas assez concernant les écrans embarqués.
    Personnellement, en conduisant, je préfère actionner un bouton à l'aveugle, plutôt que devoir sélectioner une action sur un écran…

    Il y a aussi beaucoup plus de pistes cyclables, mais également plus d'imprévoyances de la part de ces usagers qui se croient parfois tout permis. Je crois beaucoup aux améliorations de la signalisation et des conditions de circulation des voiries urbaines ou routières ainsi qu'aux équipements interactifs mis en place. Bref, ça coûte et il faudrait au moins que toutes les contraventions puissent financer de surrcroît quantité d'améliorations souhaitables.

    Une sans cesse une remise en question de tout doit s'opérer pour que la courbe puisse continuer à baisser…
    à l'exemple de la Suède
    qui devrait être notre guide dans ce domaine:
    Pourquoi si peu de morts sur les routes suédoises | Slate.fr

  23. Complètement d'accord avec ce point :

    La Suède […] a fortement investi dans l’aménagement des infrastructures routières et dans une lutte impitoyable contre l’alcool au volant. Une stratégie bien plus sophistiquée que la seule stigmatisation de la vitesse que l’on connaît en France.

  24. Non, c'est la France, mais c'est pour dire qu'il doit bien exister quelque part une marge d'amélioration comparativement à d'autres pays. Mais vous vous rendez compte ce que cela signifie une dizaine de tués/ JOUR sur les routes de France, sans parler des handicapés pour la VIE ?

    C'est ÉNORME et tout ça, souvent par pure bêtise, négligence, imprévoyance, irresponsabilité, trop grande légèreté prise avec le risque, etc.

    Sécurité routière : le mois de septembre 2015 est le moins meurtrier depuis 2005

  25. Moi ça ne me choque pas tant que ça. Je suis pharmacien, et juste pour parler de ce que je connais :

    Les AVK (antivitamines K), anti-thrombotiques administrés par voie orale (permettant de lutter contre la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux), sont responsables d'environ 5.000 décès par an, a averti le Pr José Sampol (Inserm, Marseille), lors d'une conférence de presse organisée récemment à Paris. En France, 600.000 patients sont traités par cette classe médicamenteuse, qui entraîne cependant des effets indésirables liés à un mésusage, responsable annuellement de 18.000 hospitalisations et de 15.000 hémorragies cérébrales, souligne-t-il.

    Si on ramène ça au million, au pifomètre, ça va faire environ 8000 morts / million pour cette simple classe de médicament contre 53 morts / million pour l'automobile. Il faut donc relativiser cette "faucheuse" automobilistique. Rien ne justifie que l'ont dépense tant d'argent et d'énergie là dedans au détriment d'autres causes de mortalités plus importantes en terme de volumes.

  26. Ah oui, vu sous cet angle…

    …mais l' accident de la route est toujours tragiquement éprouvé,engageant parfois toute une famille, des jeunes enfants,etc. alors que, souvent, il aurait été tellement simple de pouvoir l' éviter et c'est ça qui est rageant.

    A propos des contrôles radar et depuis que j'ai le Papago P2pro insatallé en permanence,
    je considère que tout instant de ma conduite est comme sous l'oeil d'un radar
    et cela encourage d'autant plus à respecter le code en toute circonstance.

    Mais sinon, Il reste donc encore beaucoup à faire et à encourager, comme rendre les chaussées intelligentes:
    Gironde : à la découverte des chaussées intelligentes

  27. Je ne vois pas en quoi les différents sujets sont exclusifs : il y a toujours "pire" (difficile à quantifier) donc il ne faut rien faire ? Il faut attendre de trouver le pire du pire sujet pour commencer à s'occuper des soucis ?

    J'entends ça autour de moi sur de nombreux sujets : pas besoin d'améliorer l'isolation de la maison, les américains polluent bien plus que moi. Pas besoin de rouler moins, les chinois… Et au travail : pas besoin d'économiser de l'argent dans mon service, ceux d'à côté dépensent encore plus.

  28. Non c'est pas ça, mais actuellement, personne ne parle de ces sujets beaucoup plus "tueurs" que la route c'est tout. On se focalise sur ça et on en entend parler à longueur de journée. Et les politiques se gargarisent ou se font virer parce qu'il y a eu 3 morts en plus ou en moins chaque mois sur la route. C'est complètement disproportionné, c'est juste ça qui m'embête, après, c'est bien de lutter contre la mortalité dans son ensemble et notamment sur la route/

  29. C'est juste Aurone. Il y a aussi un paquet d'actions à mener sur d'autres domaines comme l'hygiène et la santé, car il y a effectivement un nombre de décès très supérieurs aux morts sur la route. Mais les morts sur la route sont quand même violents et parfois stupides, ce qui explique qu'ils focalisent l'attention.
    Il y a par exemple près de 3.000 décès par tumeur cérébrale maligne par an. Les cancers représentent la deuxième cause de décès chez les enfants après les accidents … de la route !
    Les accidents domestiques sont aussi très importants : 19.000 décès par an en France !

    Bref, une litanie de chiffres très sombres et qui n'ont pas les projecteurs des médias.

  30. Moi ce qui me fait "rire" c'est ma mise en avant du gouvernement des pourcentages catastrophiques de mort en plus ! Je m'explique au moins il y aura de mort sur la route au plus le pourcentage sera élevé lors de d'accident mortel supplémentaire. 1+1= 100% d'augmentation ! Ça devient presque de la désinformation même si mathématiquement c'est juste.
    Sur ce, il faut que je me prépare pour la manifestation moto car demain je ne pourrai peut être plus circuler en ville avec ma moto car trop vielle (1999) !!!! Encore une idée à la con du gouvernement.

  31. Oui en effet, et le sport favori c'est de donner les chiffres sur la période la plus courte possible. Avant on parlait de trimestres ou de semestres, maintenant c'est la mortalité au mois près.

    Cet été on a même eu droit à la mortalité d'un week end comparée avec celle de l'année précédente.

    "50% de morts en plus sur ce week end du 14 juillet, soit 3 morts au total, un vrai carnage"

  32. Pour revenir au sujet initial, je trouve l'idée des drones plutôt bonne. Je m'explique :

    Actuellement, ce sont les hélicoptères de la gendarmerie qui survolent les axes à la recherche de comportements dangereux (distances, dépassement dangereux..) qui transmettent l'info aux équipes au sol chargées d'intercepter et de verbaliser.

    Remplacer l'hélicoptère par un drone permet de réaliser des économies sur ce dispositif.
    Et ces mêmes drones peuvent servir à des opérations judiciaires. Comme vu hier aux infos la recherche de plantations de cannabis.

    Le radar le plus efficace à mes yeux est le radar tronçon.

    Pour ceux qui connaissent le morceau de L'A75 entre Issoire et Clermont-Ferrand (63) la portion est limitée à 90km/h. C'est une succession de courbes dans une vallée. En direction du Nord le radar tronçon permet d'éviter les vitesses excessives, notamment lorsque la chaussée est humide.

    Par contre je rejoins complètement l'aspect "pompe à fric" de certains emplacements. 🙁

  33. Le radar tronçon est effectivement très responsabilisant, sans pour autant infantiliser les comportements du jeu de cache-cache.
    Le meilleur exemple est de voir combien le visu permanent de notre consommation sur la Prius finit par interpeller positivement la manière de conduire.

    On ne fait pas assez appel aux comportementalistes, aux psychologues dans les propositions de régulation du trafic.
    Il faut rectifier de manière pédagogique les comportements et encourager à chasser la bêtise comme on chasse le gaspillage.

    Même les petits smileys (qui s'illuminent quand on arrive trop vite sur un panneau de limitation) en ville finissent par influencer dans le rapport famille embarquée / père conducteur ou mère conductrice.

  34. Le radar tronçon, ça veut dire qu'une très grand majorité des automobilistes va avoir les yeux rivés sur le compte tour et ne plus être vigilant sur la route. Les utilisateurs du régul ou du limiteur de vitesse ne sont pas très nombreux, pour le vérifier, il suffit de faire un parcours autoroutier et se rendre compte combien de voitures on double, puis on redouble, puis on re-redouble car elles sont incapables de maintenir leur vitesse…

    Pour moi, c'est la pire espèce de radar, susceptibles de provoquer beaucoup d'accidents. Mais on s'en fiche car au moins à 90, il n'y aura pas de morts, donc les statistiques seront encore meilleures et le lobby de la sécurité routière pourra dormir tranquille.

  35. Beaucoup de gens utilisent le régulateur de vitesse et il est tellement plus simple de rouler sans titiller les excès de vitesse, que beaucoup le comprennent et ne veulent plus s'embêter avec les radars: ils roulent normalement.

    Le pire ennemi, c'est aussi l'ennui, l'assoupissement progressif, l'uniformité lassante des comportements.
    Il faut combattre cela par des aires de repos agréablement équipées et je trouve qu'il faudrait davantage de considération à l'égard du réseau routier national qui recense le maximum d' accidents et dont les aires sont malheureusement assez rares et parfois même, de bien de piètre qualité.

  36. Pour rappel les panneaux de vitesse indiquent les vitesses maximales. On peut aussi rouler à 120 km/h quand la vitesse est limitée à 130. Si on essaie à tout prix d'atteindre 130 de moyenne et qu'on n'y arrive pas (comme les enfants qui font du coloriage et qui débordent sans arrêt), il faut peut-être arrêter de rouler.

    Même raisonnement appliqué aux radars de feu rouge : je suis tellement attentif à couleur du feu que je ne regarde pas s'il y a des piétons sur le passage. Il faut donc supprimer les passages piétons, les feux et les radars de feu (et les piétons :mrgreen:).

  37. Moi je suis assez d'accord avec @aurone, j'utilise le régulateur très souvent et tout le temps sur les 2×2 voies et effectivement tous les jours j'en double puis il me redouble plus loin et ça peut même parfois recommencer (et souvent quand ça le fait plusieurs fois de suite ils sont au téléphone….)

  38. Il y ceux aussi qui font comme le lièvre la fable
    et qui vous doublent juste pour s'arrêter à l'aire que l'on est juste en train d'approcher

  39. Voila une étude réalisé sur l'année 2012 de la cause des décès en France :

    Voir la pièce jointe 5212

    On voit bien que les transports ont une part très limité de la cause des décès.

    J'ai le fichier excel avec les chiffres depuis 1996 pour les intéressés mais impossible de le joindre à mon message;)

  40. dim74200On voit bien que les transports ont une part très limité de la cause des décès.

    C'est vrai, mais c'est aussi la plus facile à réduire… Alcoolémie, manque d'attention (téléphone ou équivalent), vitesse excessive, non respect du code de la route, c'est ce qui se voit et se corrige (éducation et répression) le plus simplement comparé aux autres.

  41. Oui c'est certain mais à moins d'1% il va être difficile de continuer à l'améliorer même avec toute la répression possible. Il faudrait que les mentalités changent, et ça, c'est pas près d'arriver….

  42. Dans ce tableau, il n'est pas indiqué la cause de certaines maladies, dont le transport peut éventuellement être imputable.
    En Belgique, la part de particules fines attribuées au transport (voitures, camions, bus, avion, train, etc…) est de plus de 50% de la totalité de PM produite. Dit autrement, les particules rejetées par le transport sont plus importantes que celles émises par les industries et le chauffage.

  43. Oui effectivement mais cela n'a pas de rapport avec la répressions du code de la route.

    D'ailleurs ce qui m'interpelle le plus c'est que la répression est de plus en plus présente pour punir le moindre "hors la loi" et de l'autre coté la conduite sans permis n'est plus un délit et est puni par une simple amende…. :confused:

  44. Y a aussi que dans les déces routiers un certain nombres ( 10-20% ?) sont à mettre dans le genre soucis de santé ! Rien que sur les derniers accidents mortel de ma région il y a 2 cas probables de malaise au volant et une personne trop âgée qui n'aurait plus du conduire car incapable de comprendre le fonctionnement des routes actuelles ( il s'est retrouvé à contre sens et c'était pas la première fois mais cette fois fatal !). Et que dire des drogués dont le comportement devient irrationnel sans prévenir ( comportement different de l'alcool qui lui est classiquement dépisté). De l'avis de certains pompiers secouristes il y a des accidents mortels "suicide" aussi.

  45. Routes sinueuses et étroites des départementales limitées à 90 km/h autorisent à rouler quand même dangereusement bien trop vite, surtout quand camions et cars peuvent peuvent se croiser à tout moment sur de tels réseaux vicinaux où ceux qui les empruntent, se sentant comme chez eux, penseraient faussement maîtriser le risque.

  46. @dim74200 oui, mais à l'inverse, rien n' y empêchera d'y aller…
    non seulement chez le chauffard inconcscient, etc.
    mais tout simplement chez celui qui s'autorise à se presser imprudemment, selon un motif lui semblant à priori impératif,
    et qui est bien le propre des chemins vicinaux reliant villages et bourgs voisins .

  47. juste pour vous dire que il faut voter la gauche aux prochaines élections.
    Valls tiens ses promesses:
    Il a dit que il va mandater des sociétés privées faire des contrôles radar a la place des policiers, bah il va le faire

    Les pouvoirs publics s’apprêtent à confier les contrôles de vitesse au secteur privé, avec des opérateurs qui seraient en partie payés à l’abattage.

    Contrôles radars privatisés: ça se précise!
    Je crois que on touche le front la

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site uses XenWord.
Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Abonnez-vous à notre lettre hebdo et tentez de gagner un sticker réfléchissant Hybrid Life d'une valeur de 10€ !

Remise en jeu du dernier tirage.

Prochain tirage en mars 2018.

Merci de votre inscription.

Share This