Peugeot prépare une hybride rechargeable 1,6 THP et 50 km d’autonomie EV

Dans une interview donnée au site Auto Actu, Christian Chappelle, le directeur des chaines de traction du constructeur PSA-Citroën veut donner un message fort: « PSA n’est pas seulement un diéséliste » et évoque le développement d’une motorisation hybride rechargeable.

Bien que les motorisations diesel représentent encore 60% des ventes du groupe français en Europe, PSA a compris que le rééquilibrage entre le diesel et l’essence est un vrai sujet d’actualité et il aurait déjà investi 1 milliard d’euros pour préparer cette mutation.
(Bien sûr, « l’autre » vraie explication, c’est que Peugeot mise beaucoup sur le marché automobile chinois, composé exclusivement de moteur essence. Les raffineries chinois ne sont pas au point et produisent un gazole qui contiendrait trop de souffre pour le moteur diesel d’une voiture particulière)

95g en 2021 ?

Il ajoute que pour Peugeot, le vrai défi sera de faire face à ce rééquilibrage tout en poursuivant la baisse des émissions de CO2 pour atteindre la cible moyenne de 95 g en 2021 alors que le Diesel représente en moyenne un gain de 15% par rapport à l’essence.
Aujourd’hui, Peugeot affiche à fin septembre une moyenne des émissions de ses ventes de 105,5 g (ce qui en fait le leader européen sur ce critère).

Actuellement, la gamme des motorisations essence de Peugeot-Citroën est composée de:

  • Moteur EB Pure Tech 3 cylindres 1,1/1,2L (développé en interne) qui couvre 68 à 130 Ch
  • Moteur Prince 4 cylindres 1,6L THP (développé en partenariat avec BMW) qui couvre 120 Ch à 270 Ch

C’est avec ce dernier moteur que PSA va décliner avec une version hybride rechargeable pour proposer ses plus grandes berlines (sur la plateforme EMP2, soit les segment C et D) avec plus de 50 km en mode tout électrique et une cible d’émissions de CO2 homologuées entre 40 g et 50 g.

La plateforme modulaire EMP2

La plateforme modulaire EMP2

Chez PSA, le segment C correspond donc aux Peugeot 308 et Citroën DS4.
Je n’ai pas mentionné Citroën C4, car faisant doublon avec 308, il sera probablement remplacé par C4 Cactus.

Le segment D inclut Citroën C4 Picasso, ou encore Peugeot 508.

Dès 2010, le constructeur français a déjà initié un projet de véhicule hybride rechargeable (Plug-In), en partenariat avec CEA et Leroy Somer (industrie charentaise spécialisée en alternateur).
La technologie retenue était hybride parallèle, avec une architecture très similaire à la technologie Hybrid4: le moteur électrique est placé à l’arrière et la batterie intégrée sous le plancher dans le but d’optimiser la répartition des masses et préserver l’habitabilité.
Ce projet prévoyait 50 kW (68 Ch) pour le moteur thermique et le moteur électrique.

Photo issu de l’essai de 308 R Hybrid @AutoPlus

En 2015, Peugeot a dévoilé un prototype hybride rechargeable ultra sportif 308 R Hybrid équipé d’un moteur 1,6 THP 270 Ch, combiné à 2 moteurs électriques 115 Ch!
Si l’architecture est identique à celui du projet HYdole, la puissance a été largement augmentée par rapport au pré-dimensionnement initial.
Ce choix est probablement fait pour concurrencer directement la motorisation hybride rechargeable GTE/e-Tron du groupe Volkswagen, aussi orientée sportive.

Peugeot-308-R_Hybrid-Architecture

La batterie de cet hybride rechargeable ne fait que 3 kWh; pour info, le moteur électrique est fournit par Bosch

Hybride rechargeable familiale ou sportive ?

Pour les lecteurs, entre HYdole (familiale économique) et R HYbrid (ultra sportif), on est un peu perdu sur le choix définitif de PSA.
(en même temps… on a souvent l’impression que le département Concept Car de Peugeot est là pour développer…des voitures qui ne seront jamais commercialisées…)

Mais avec cette interview du directeur de motorisation PSA, on peut être sûr que l’hybride rechargeable Peugeot, sera plus orientée usage familial que faire des chronos sur la piste.
Avec tout ce qu’on s’est dit plus haut, il est probable que cette motorisation Plug In de Peugeot serait composée de:

  • Moteur 1,6L THP 120 Ch
  • Moteur électrique 50 kW
  • Batterie Lithium-ion 9 kWh

Et vous, que préfériez vous?

 

[Total: 8 Moyenne: 4]

Author: Félix Wong

Ancien ingénieur mécanique en aéronautique, je suis devenu un passionné automobile avec la technologie hybride... J'aime aussi la bonne cuisine (et le faire), la photographie, et améliorer proprement son véhicule.

Share This Post On

17 Comments

  1. ça a l'air d'un autre constructeur qui se lance dans les PHEV, avec principale motivation de baisser le taux de rejet de GES de sa flotte, pas d'offrir des modèles "propres", accessibles au grand public…Jan

  2. moi, je préfèrerais qu'ils prennent une licence TOYOTA et proposent de vraies hybrides qui fonctionnent.Ils s'y connaissent en chassis/liaisons au sol, cela pourrait faire de belles alternatives au monopole TOYOTA/LEXUS

  3. Comme tout le monde je demande à voir. Mais si la technologie me plait j'aurai un grand plaisir à acheter ce PHEV, pour les liaisons au sol et le confort que sait offrir Peugeot. Et aussi parce que je suis Franc-Comtois d'origine et regrette de trouver rarement mon bonheur chez ce constructeur.A priori pour me plaire, il faudra que PSA évite la facilité de la boite de vitesses à X embrayages. Et évite si possible un système à transmission continue de type HSD. J'avoue qu'un système de type Volt ou encore Outlander m'irait parfaitement.

  4. L’HYBRID AIR de PSA est une vraie invention qui n’utilise pas de moteur pneumatique. Les moteurs pneumatiques (bien connus sur les clés pour dévisser et visser les boulons) ont un très mauvais rendement. La voiture de Guy Nègre est un canular. Au contraire le système de PSA est réaliste mais ses possibilités sont très inférieures à celles de l’hybride de Toyota.

  5. Intéressant en effet. Mais 2019… Comme d’habitude PSA n’a que le mot prototype dans la bouche dès qu’il s’agit de parler d’hybride rechargeable…. Le prix pique quant même. À ce prix, je prendrais une TMS d’occasion.

  6. Idem merci beaucoup pour le lien.
    La DS7 hybride rechargeable je l'ai effectivement mis dans la short liste du prochain véhicule hybride rechargeable.

    Mais j'avoue mi 2019 me paraît beaucoup trop lointain, le prix de 65000 euros calme aussi. Mais toute fois je pense qu'il faut relativiser, on est dans le Premium. Une Lexus NX 300h bien équipée c'est aussi dans les 58 000 euros…

  7. Lors de ma prépa au cisa, j'ai rencontré qqu'un de l'audit interne qui bosse chez saft, et saft est sous le giron de Total depuis qques mois. Et pour aller plus loin, PSA monte une co-entreprise avec des japonais qui ont pris le contrôle de Leroy Somer, fameux fabricant français de moteurs électriques.

  8. Gros SUV de luxe, horriblement cher et sûrement gourmand une fois les batteries au minimum. Et pour les 50 km annoncés, c'est sans doute nettement moins en réalité. Bref, rien de neuf par rapport à la concurrence. Je passe mon tour.

  9. Cela fait longtemps que Saft fabrique des batteries et innove dans ce domaine.
    Même des batteries militaire et aérospatial.
    Ils ont une usine à Bordeaux.

  10. Bof bof, PSA fait de l' hybride haute gamme pour faire fun.
    Avec un véhicule de ce prix on se fout pas mal de la conso.
    1.6 l THP 200CV, mais quand les Français sauront ils faire un moteur digne de ce nom ?
    Même pas un V6 ( de mémoire le seul made in France PRV était monté sur 505, 604 et R25 et Safrane ).
    Difficile voire impossible de jouer dans la coure des grands !

  11. @BM80 je peux rêver aussi d’un W16 de 10 litres mais ils ne le feront pas, et pour la même raison que le V6 et V8 : ils savent qu’ils ne le vendront pas.

  12. Tirer d' un 1.6 l essence 200 CV nécessite un turbo haute pression + le reste.
    J' ai des doutes sur la fiabilité et la conso de tels moteurs.
    1 bon 2-2.5 l Atkinson atmo japonais me procure plus de confiance.

  13. Grigou

    Les V6 c'est fini papy, ton discours a 20 ans de retard à peu près 🙂

    J'ai pensé exactement la même chose. Qui veut un V6 aujourd'hui ? A part Les Kévin et les Jacky ? Vendre un V6 c'est déjà pas facile, mais vendre un V6 quand on est une marque française…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Nouvelle Peugeot 3008 2016 : hybride rechargeable en 2019 ? - […] Peugeot prépare une hybride rechargeable 1,6 THP et 50 km d’autonomie EV […]

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This