Les 5 raisons qui m’ont fait acheter une montre solaire

La montre solaire est de plus en plus présente sur le marché des montres. Alors pourquoi ai-je acheté une montre solaire plutôt qu’une montre à quartz, mécanique ou automatique ? Voici mes principales raisons.

De nos jours, les montres solaires font parties intégrantes du paysage des montres que l’on trouve dans toutes les boutiques ou sur le net. Quand on regarde les prix, ils vont de quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers d’euros. La première montre solaire que j’ai acquise était une sportive Casio type « Tough Solar » car c’est dans ce domaine que l’on retrouve le plus de propositions. Il y a plusieurs raisons qui m’ont poussé à ce choix. Pour cela il faut regarder de plus près ce qui les différencie des autres montres.

Première raison : la montre solaire cumule les atouts

Les montres solaires cumulent quelques avantages intéressants :

  • Elles n’ont pas de piles à changer régulièrement,
  • Il n’est pas nécessaire de les « remonter » ou de les « secouer » régulièrement,
  • L’autonomie court de quelques semaines à plusieurs mois avec juste de la lumière,
  • Certaines sont de véritables bijoux de technologies au design exceptionnel.
Montre Seiko Astron GPS Solaire SSE060J1

Montre Seiko Astron GPS Solaire SSE060J1 – Edition limitée à 3000 exemplaires Novak Djokovic – 1950€

 

Deuxième raison : le concentré de technologies de la montre solaire

Il est toujours intéressant quand on est passionné de technologie et de montres de savoir comment fonctionne un tel système. L’énergie nécessaire au fonctionnement du mouvement (à quartz pour la plupart) est simplement issue de la lumière. Un capteur type photovoltaïque alimente une batterie (sur la Seiko Astron c’est du Lithium-Ion par exemple). Un système électronique régule les charges et décharges de la batterie avec pour objectif de préserver la durée de vie de la batterie. Des astuces d’économie d’énergie existent selon les marques. On se rapproche des systèmes de BMS (Battery Management System) des voitures électriques ou hybrides. A la différence près que l’on a ici des systèmes d’une remarquable efficience compte tenu de la miniaturisation de l’ensemble.

Aujourd’hui les capteurs solaires sont de toutes tailles et de toutes couleurs, cela permet de varier le look des montres au gré de l’imagination des designers.

Citizen avec l’appellation Eco-Drive possède tout une gamme de solaires dont voici le fonctionnement schématisé :

Citizen Eco-Drive (en bleu la cellule photovoltaïque, en noir le mécanisme)

Citizen Eco-Drive (en bleu la cellule photovoltaïque, en noir le mécanisme)

Casio ajoute de plus en plus de fonctions gourmandes aux montres comme l’altimètre, le GPS … Le solaire semble tout choisi pour assurer l’autonomie de la montre :

Petit Flash back …

Selon Unique Watch Guide, la première montre solaire ne provient pas du Japon mais des Etats-Unis avec la Synchronar 2100 inventée en 1968 par Roger Riehl et produite en 1970.

Synchronar 2100

Synchronar 2100 – 1968

Voici la publicité qui en était faite à cette époque :

Citizen a produit ensuite la Cryston (affichage à aiguilles) en 1976, suivi par Seiko en 1978 avec ce modèle très connu :

Seiko LCD Solar Alarm Chronograph A156-5000, 1978: Seiko's first solar-powered watch

Seiko LCD Solar Alarm Chronograph A156-5000, 1978: Seiko’s first solar-powered watch

Troisième raison : la fiabilité

Le système est efficient mais aussi très fiable. Je possède plusieurs montres solaires (Casio, Citizen, Seiko) qui sont encore en fonctionnement 10 ans après. Il faut dire aussi qu’elles sont toutes fabriquées au Japon, ce qui est un gage de qualité comme le « Swiss Made » ou le « made in Germany« . Les Citizen sont garanties huit ans par exemple.

Quatrième raison : plus de pile à changer

Cela en fait-il un argument écologique ? Je dirai que oui puisque comme je viens de l’indiquer, certaines de mes montres ont une dizaine d’années dans les tours. Avec une classique montre à pile, j’aurai changé au minimum 4 fois (exemple d’un chronographe Tissot acquis il y a aussi une dizaine d’année par exemple) pour un prix au minimum de 10 € à 30 € si vous voulez conserver l’étanchéité. Soit de 40 à 120 € d’économie au minimum par montre ! C’est donc autant de piles en moins rejetées dans la nature même si le recyclage des piles est assez bien répandu désormais.

Mais comme il s’agit de batterie lithium-ion, elle aura forcément une fin de vie un jour. A ce moment-là, il faudra vérifier que le changement ne sera pas plus coûteux que l’économie de piles générée. Ce qui n’est pas gagné au regard de ce que je viens de lire sur l’article de mamytine74 de comment fait-on, Casio facturerait 175€ la réparation de la batterie solaire ! Heureusement, le site indique comment se débrouiller pour que ça ne revienne qu’à une quinzaine d’euros moyennant un peu d’huile de coude.

Pour le moment, je n’ai pas encore été confronté à cette situation. Cela reste donc une raison d’acheter une solaire.

Cinquième raison : le plaisir d’une montre originale

Je dirai qu’avec les offres qui existent telles les mouvements à pile avec quartz, automatiques, « kinetic » et mécaniques, l’offre est déjà exceptionnelle. La montre solaire apporte un avantage non négligeable : une autonomie appréciable et une possibilité d’ajouter des fonctionnalités intéressantes comme le radio-pilotage (le rêve d’une montre toujours à l’heure), des chronomètres et alarmes sophistiquées. Bref, la cinquième raison est que vous n’avez pas besoin d’excuses pour vous faire plaisir (dans le budget fixé) lors d’un voyage au Japon avec par exemple un cadeau pour madame, Citizen Eco-Drive et un cadeau pour moi, une Seiko Solar Chronograph :

Pour aller plus loin sur ce sujet :

L’incontournable forum à montres

Wikipedia sur les montres solaires

Worn and Wound : le guide du solaire et du kinetic

L’histoire de Junghans, constructeur allemand, qui créé la première montre solaire radio-pilotée en 1990 : la RCS1.

 

[Total: 56 Moyenne: 3.2]

Author: Malek

Passionné d'arts martiaux, de photographie, de technologie, de design web et de bricolage ... et de voitures et ... de nature ! Pfiou ...

Share This Post On

3 Comments

  1. J'ai déjà une montre solaire (une Casio low-cost, dont j'ai découvert qu'elle était solaire après achat !)et ma prochaine étape sera une montre qui regroupe :- l'énergie solaire bien sûr- connectée (au smartphone)- GPS si possible, en tout cas traqueur d'activité- affichage à aiguilles en parallèle de l'affichage numérique (ce dernier en semi-transparence sur le verre, comme sur les Kairos : http://www.i-montres.net/kairos-msw-115-et-ssw-158-deux-montres-connectees-de-luxe/)En fait une Kairos au niveau du principe de double-affichage m'irait bien, mais elles ne sont pas encore solaires… Patience, car je crois que nous vivons une seconde révolution dans le monde horloger après celle du quartz : la montre connectée 😉

  2. Le combo montre connectée + montre solaire me fait vraiment envie mais mon porte feuille a l’air beaucoup moins d’accord malheureusement…

Trackbacks/Pingbacks

  1. TOP 5 de vos sujets préférés sur Hybrid Life en 2016 - […] Les 5 raisons qui m’ont fait acheter une montre solaire […]

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This