Intro

Hyundai nous a fait l’honneur de pouvoir tester le nouveau Hyundai Kona électrique en version 64 kWh Executive. Avec une autonomie annoncée en norme WLTP de 482km, il est l’un des premiers SUV compacts électriques. Il est aussi parmi les modèles présentant la meilleure autonomie du marché. La question est : tient-il les promesses faîtes par Hyundai ?

« 1 de 3 »

Essayer un modèle aussi ambitieux est toujours réjouissant. Depuis la Hyundai Ioniq, Hyundai est sur le podium des constructeurs les plus « verts » du marché (désormais deuxième mondial pour être exact, derrière Toyota).

Lors de la présentation de la Hyundai Ioniq rechargeable, Hyundai nous avait présenté le sympathique Kona et nous avait précisé qu’il sortirait en version électrique. C’est chose faite.

Analysons sa physionomie sans plus tarder.

Extérieur du Hyundai Kona électrique

Un véhicule électrique n’a pas les mêmes besoins de refroidissement qu’une version thermique. Hyundai en a donc profité pour présenter le Kona électrique comme une nouvelle version du SUV. A l’instar de la Ioniq électrique, la grille d’aération avant est abandonnée pour laisser place à une calandre fermée au motif de « digits ». Cette calandre dissimule la prise de recharge. Les LED de jour placés haut (comme le Citroën C3) sont soulignées par une bande grise englobant le logo. Les feux avant, plus bas, sont aussi « full LED » et légèrement différents de la version thermique. Le becquet avant adopte un motif de vagues qui se retrouve d’ailleurs sur le becquet arrière. Deux vraies écopes d’air se trouvent sur les côtés du bouclier avant pour faciliter le refroidissement et l’écoulement de l’air vers les roues avant. Ce soin apporté à l’aérodynamisme se retrouve jusqu’au dessin des jantes 17″. Les débords de passage de roues sont en plastique sombre et confirment ce look typiquement SUV. Sur les débords avant, j’aperçois un éclairage de position. Surprenant sur cette catégorie ! Les ailes sont aussi très marquées d’autant que la ceinture de caisse est haute. Pour parachever le style, Hyundai propose plusieurs teintes de toitures allant du blanc aux noirs brillant ou mat. Je voulais rappeler quelques mensurations, il mesure 4,18m de long, 1,80m de largeur et il monte à 1,57m de hauteur. Son empattement est généreux pour la taille avec 2,60m.

« 1 de 5 »

 

C’est un look que j’apprécie et après une journée à ses côtés, je confirme cette impression.