Toyota Prius 4 élue voiture officielle des Yakuzas

Après de multiples tests comparatifs, la mafia japonaise vient d’élire la nouvelle Prius 4 comme leur voiture de prédilection pour leur parc automobile.
La sportivité de son nouveau châssis et le look agressif sont les deux facteurs majeurs qui ont séduit la plus grande organisation de crime organisé du monde, comme outil de travail.

Toyota Prius Yakuza

Nouvelle Prius : voiture désignée des Yakuzas

Prius 4 et Yakuza: le mariage impossible?

Comme l’image de Prius était souvent associée aux écologistes et aux personnes âgées, l’annonce des Yakuzas a de quoi surprendre les connaisseurs du secteur automobile.

Interrogé par les journalistes, Yoshio Katalinhiko, le responsable du parc de véhicules du clan Yamaguchi-gumi (山口組, le clan le plus important qui compte 14 000 membres) répond:

Il est vrai que nos membres utilisaient auparavant des voitures de luxe comme Mercedes, des BMW ou des Lexus, pour montrer une certaine image de puissance.
Mais aujourd’hui, avec la crise qui touche le Japon et ce que nous avons pu faire pour la population (NDLR: les Yakuzas étaient les premiers à envoyer des biens pour secourir la population de Fukushima), il est temps pour nous de montrer une image de proximité avec la population.
Nous avons lancé alors un essai comparatif des voitures grand public japonaises, sur plusieurs critères (look, potentiel de tuning, sportivité du châssis…), et au final, c’est la Prius 4 qui nous a convaincue.

Les Yakuzas utilisaient souvent les Mercedes, mais ce temps a désormais révolu… (source: L’Express)

Il donne également son impression personnelle :

Dès la sortie de la nouvelle Prius 4, quand j’ai vu sa face avant, j’ai tout de suite pensé à Scarface, à nous, à notre métier…
Nous sommes des gens qui font peur, mais au fond, nous sommes des hommes bons, qui contribuent au bien être de notre société.

Il ajoute que bien sûr, le look n’était pas le seul critère déterminant.

Toyota Prius

Si elle a pu passer les tests, c’est parce que le nouveau châssis TNGA apporte un vrai gain en sportivité, «élément indispensable» selon lui pour être bien équipé dans une course poursuite violente:

Avec mon ancienne expérience de terrain, je peux dire que ce qui fait la différence entre la vie et la mort, ce n’est pas le nombre de chevaux, mais la capacité du châssis à t’accompagner pour passer d’une manœuvre à une autre: surprendre, c’est la clé de la réussite.

Bien sûr, la suspension est encore trop molle à mon goût.
Mais l’avantage c’est qu’il existe sur le marché un grand nombre de choix de suspensions sportives dédiées à la Prius.

Il affirme aussi que récemment, la police japonaise a renforcé ses activités anti-gang. En raison du grand nombre de Prius dans le paysage automobile japonais, la nouvelle Prius leur permet de passer plus facilement inaperçus si jamais un membre est poursuivi.

La technologie hybride est très bonne pour le crime organisé

Bien que les Prius 4 sont arrivées très tardivement dans le parc, les Yakuzas constatent qu’en réalité, la motorisation hybride est vraiment excellente pour leur activité.

Un des membres du quartier Shibuya (Tokyo), souhaitant garder l’anonymat, raconte:

Une fois, le chef m’a ordonné d’abattre un mec. Il était sur le trottoir, j’avançais doucement avec ma Prius, il ne m’a même pas entendu arriver !

D’autres conducteurs trouvent sympa l’idée de pouvoir bénéficier de la climatisation quand le moteur est à l’arrêt:

Avant, on crevait de chaud quand on devait surveiller un mec.
Car si on laissait le moteur allumé, on est très vite repérés par la cible.

Katalinhiko, le responsable du parc, est également félicité par ses chefs : après le passage en Prius, le coût de fonctionnement des voitures a diminué de 70%.
En effet, la réparation des voitures allemandes importées coûtent extrêmement chère au Japon; de plus, comme le diesel est interdit en métropole, les moteurs essences de ces voitures premium allemandes peuvent consommer jusqu’à 20 litres aux cent de carburant.

La police japonaise est en état d’alerte

Après ce communiqué, la police japonaise (警察庁, National Police Agency) se dit inquiète de l’évolution du parc automobile des groupes de violence (暴力団, c’est la dénomination officielle de ces organisations), car les Toyota Prius sont nombreuses au Japon (note auteur: tu peux parfois croiser 5 Prius en une minute…) et cela peut augmenter la difficulté de la police à pouvoir les repérer.

Un inspecteur du département du Crime organisé (組織犯罪対策部) affirme qu’ils vont désormais renforcer la formation d’identification visuelle de la nouvelle Prius : comme les Yakuzas aiment personnaliser leur voiture de façon discrète (jantes chromées…), il faut savoir repérer ces aspects pour mieux les filer.

Source: Yakuza.jp

[Total: 9 Moyenne: 4.7]

Author: Félix Wong

Ancien ingénieur mécanique en aéronautique, je suis devenu un passionné automobile avec la technologie hybride...
J'aime aussi la bonne cuisine (et le faire), la photographie, et améliorer proprement son véhicule.

Share This Post On

11 Comments

  1. Cela me paraît plus que réaliste et plausible, la nouvelle génération de boryokudan investissant dans les nouvelles technologies et la cybercriminalité et sortant d'écoles de commerce ou d'universités. Avant la voiture allemande, la hiérarchie roulait en américaines et les autres en Prince, Skyline ou Isuzu Bellett GT-R mauvesSore…ike

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site uses XenWord.
Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Abonnez-vous à notre lettre hebdo et tentez de gagner un sticker réfléchissant Hybrid Life d'une valeur de 10€ !

Remise en jeu du dernier tirage.

Prochain tirage en mars 2018.

Merci de votre inscription.

Share This