Toyota C-HR hybride intérieur : la sophistication au grand jour

Aujourd’hui Toyota communique (enfin) les photos de l’intérieur du Toyota C-HR hybride. Nous sommes très surpris de la sophistication de cet habitacle, qui semble à la hauteur de son design extérieur : musclé et osé.
Avec une approche intitulée « Techno-sensuel », le constructeur japonais compte se démarquer pour pouvoir dominer à nouveau le marché ultra concurrentiel des crossovers/SUV urbains.

Toyota C-HR hybride intérieur

«Toyota is back in town»

En 1994, Toyota était le précurseur des SUV compacts avec le premier RAV4, mais de génération en génération, le petit crossover a grandi pour accompagner ses premiers clients qui étaient passés de couple à famille.
Malgré le lancement de l’«Urban Cruiser» en 2009 censé se substituer au RAV4 sur le marché des SUV compacts, pour une raison obscure, ce modèle fut un désastre commercial pour ne pas dire un « flop ». La marque japonaise ne parviendra jamais à prendre place sur ce marché qui a explosé depuis (ex: progression de 20% en 2014 avec un chiffre de 2,5 million d’unités vendus en Europe…).

Toyota est de retour en ville

Toyota est de retour en ville

Et comme d’ici 2020, ce marché va encore bondir de 20%, il est donc temps que l’ex-champion revienne à la charge avec ce C-HR. Celui a deux armes sous le manteau : un design ultra musclé et une motorisation hybride ultra efficiente…  De quoi barrer la route à ses concurrents diesel Nissan Qashqai / Juke, Renault Kadjar/Captur ou encore Peugeot 2008/3008.

Car en tant que challenger habile des SUV premium, Toyota sait comment se glisser entre ses concurrents. Avec 4,360 m de long, 1,795 m de large, 1,555 m de haut (version hybride) et 2,640 m dempattement, le C-HR offre la dimension habitacle d’un grand Qashqai (4,379m de long) et le visuel d’un petite Juke (4,135m de long). Le japonais cherche à capter le regard des jeunes avec un visuel très citadin puis les séduire avec un habitacle familial. Malin !

Toyota C-HR hybride intérieur : design raffiné technophile

Toyota C-HR intérieur 2016

Dessiné en Europe pour séduire les européens (Toyota compte vendre 100 000 C-HR par an sur le Vieux Continent), Alexandre Gommier du centre de design européen (situé à Sophia-Antipolis) explique son approche :

Nous avons cherché à créer un style unique en son genre, moderne et sensuel à la fois. Loriginalité de lhabitacle du C-HR repose sur une structure stable, agrémentée de “Surfaces émotionnelles” et de “Détails innovants”

Pour cela, les designers ont conçu un design orienté vers le conducteur, façon « cockpit », avec des boutons tombant sous la main. Avec un écran de 8″ (20cm), le C-HR fait clairement le choix d’un écran presque détaché de l’habitacle pour alléger le dessin de la planche de bord au profit de l’espace intérieur et de la visibilité. Ce choix pourra surprendre ou plaire, mais reste audacieux.

Une séparation colorée (ici en bleu) parcourt les portes et rejoint le tableau de bord, entourant même l’écran, et permet un contraste avec les autres matériaux de la planche de bord. Cela confère une certaine légèreté à celle-ci.

Toyota C-HR intérieur détail bleu

Les sièges aussi innovent avec une conception en deux parties, pour améliorer le confort et le maintien, mais surtout pour rappeler le côté sportif exprimé par les muscles à l’extérieur.

Toyota C-HR siège 2016

Le Toyota C-HR hybride à l’intérieur : une qualité perçue au niveau premium

Les équipes responsables de la qualité perçue ont été impliquées dès le début du projet, ce qui est heureux et a permis un résultat (en tout cas en photo) proche des modèles premium de la marque.

Toyota C-HR hybride levier de vitesse

Mehmet Fatih Kale, Ingénieur principal de l’équipe européenne « Qualité Perçue » précise :

« Léquipe européenne « Qualité Perçue » a déjà travaillé sur différents restylages de modèles existants, mais cest la première fois que lon nous confie un tout nouveau modèle. Le succès du C-HR représente donc un enjeu majeur. Les designers dED2 (NDLR : abréviation du « Toyota Europe Design Development ») ont vraiment fait du bon travail. De notre côté, nous avons veillé à la finalisation du concept en vue du passage en production.

Avec lappui sans réserve des équipes techniques, nous avons étudié le moindre détail visuel et avons bousculé les habitudes, afin de créer cette harmonie intérieure. À notre avis, jamais encore lhabitacle dune Toyota naura atteint un tel niveau de qualité perçue. »

Nous attendons donc avec impatience de pouvoir évaluer le choix des matériaux et de vérifier la qualité de l’assemblage de ce SUV.

La vidéo de présentation :

Toyota C-HR hybride : consommation, équipements et prix ?

Équipé de la même motorisation hybride essence-électrique que la Prius 4, le Toyota C-HR hybride dispose d’une puissance globale de 122 ch (le moteur électrique pouvant fournir 51 kW max).
Sa consommation de carburant est de 3,7 L/100 km (émissions de CO2 : 85 g/km), des chiffres qui seront difficilement égalés par ses concurrents diesel ou essence.
À titre d’exemple, le Renault Captur 1,2 TCe 120 (avec boîte EDC) consomme 5,4 L/100 km tandis que sa version dCi 110 annonce une consommation de 3,7 L/100 km (98 g/km CO2), mais les essais de la presse ont montré que sa consommation réelle en ville est bien plus élevée (autour de 6 litres).

Toyota C-HR hybride instrumentation

D’après Caradisiac qui a assisté à la présentation, le tarif du C-HR sera situé entre celui de l’Auris Touring Sports et du RAV4, il est donc estimé «à partir de 25 000€» (certainement pour la version entrée de gamme équipée de moteur essence 1,2L turbo). Mais dès l’entrée de gamme, Toyota démocratise le système de sécurité «Toyota Safety Sense P» le plus complet (qui comprend donc les fonctionnalités de régulateur de vitesse adaptatif et anti-collision avec détection piéton), ce qui est une très bonne chose.

D’autres équipements comme les sièges chauffants, le système daccès sans clé, les vitres arrières surteintées, une sellerie spécifique mi-cuir, le système daide intelligente au stationnement simplifié S-IPA, les jantes alliage 18ou encore une carrosserie métallisée bi-ton apparaissent au catalogue, selon les finitions choisies.

Toyota a également précisé avoir soigné le système Audio, en proposant une installation JBL premium «sur mesure» qui comprend :

  • 2 tweeters (aigu) avant de 2,5 cm avec un système de guide d’ondes
  • 2 haut-parleurs de médium avant de 8 cm
  • 2 caissons de basse avant de 17 cm
  • 2 haut parleurs polyvalent de 15 cm
  • 1 subwoofer de 19 cm placé dans un encastrement à évent

Pour la première fois sur ce segment compact, on constate un réel progrès de Toyota dans l’architecture des haut-parleurs, car auparavant (même sur la Prius 4), les haut-parleurs de médium (pour la voix humaine/chant) ont toujours été absents, et ce n’est plus le cas ici.

Sachant que différents éléments intérieurs peuvent influer considérablement sur la qualité sonore (vitres, toit ouvrant et sellerie, ainsi que la rigidité structurelle autour de chaque haut-parleur), JBL et les ingénieurs de Toyota ont également travaillé en étroite collaboration dès le début de sa conception. On a hâte de tester le rendu sonore !

Toyota C-HR hybride vue du haut

C’est donc une très belle proposition de la part du constructeur japonais. En combinant le nouveau châssis TNGA, une motorisation hybride hors pair, un équipement complet et un design extérieur / intérieur plutôt réussi, le Toyota C-HR hybride sera certainement LE SUV compact alternatif à ne pas louper…

 

[Total: 55 Moyenne: 3.7]

Author: Félix Wong

Ancien ingénieur mécanique en aéronautique, je suis devenu un passionné automobile avec la technologie hybride...
J'aime aussi la bonne cuisine (et le faire), la photographie, et améliorer proprement son véhicule.

Share This Post On

73 Comments

  1. La qualité perçue a l'air au rendez-vous en effet, bravo à Toyota. Mais j'avais trouvé l'Avensis d'avant-dernière génération (que j'étais à 2 doigts d'acheter si Madame n'avait eu une nette préférence pour le Touran) déjà convaincante sur ce plan, à l'époque.Mais c'est le seul gros atout que je trouve à ce véhicule (look extérieur "too much", coffre trop limité, et HSD 1,8 trop limité aussi). En plus on ne peut pas le recharger

Trackbacks/Pingbacks

  1. TOP 5 de vos sujets préférés sur Hybrid Life en 2016 - […] Toyota C-HR hybride intérieur : la sophistication au grand jour […]

Submit a Comment

This site uses XenWord.
Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Abonnez-vous à notre lettre hebdo et tentez de gagner un sticker réfléchissant Hybrid Life d'une valeur de 10€ !

Remise en jeu du dernier tirage.

Prochain tirage en mars 2018.

Merci de votre inscription.

Share This