24 Heures du Mans 2016 : c’est parti pour les hybrides !

C’est le 18 et 19 juin 2016 que se déroulera la 84e édition des 24 Heures du Mans 2016, une course d’endurance mythique où les prototypes de motorisation hybride (catégorie LMP1) vont devoir s’affronter avec acharnement pour viser une place sur le podium. La pression est à son comble ! Quelles sont les nouveautés de cette édition 2016 ? Quel est l’état d’esprit des 3 équipes favorites (Audi Sport, Porsche LMP1 Team et Toyota WEC) ?

24 Heures du Mans 2016

Avec 60 voitures participantes, la course 24 Heures du Mans 2016 va être épique !

24 Heures du Mans, c’est quoi ?

Il s’agit d’une course automobile d’une durée de 24 heures sur un circuit au Mans et elle fait partie de l’une des trois courses automobiles les plus prestigieuses au monde (les deux autres sont Grand Prix de Monaco et les 500 miles d’Indianapolis).
Cette épreuve fait partie du WEC (Championnat du monde d’endurance) qui regroupe aussi les autres épreuves déroulant au Spa (Belgique), Silverstone (Royaume Uni), Barhreïn, Fuji (Japon), Shanghai (Chine), Circuit des Amériques (Etats Unis), Nürburgring (Allemagne) et Mexico (Mexique) en 2016. Mais seul le Mans est une épreuve sur 24 heures, les autres étant sur 6 heures.
D’où le prestige, l’aura et la popularité de cette compétition.

Catégorie LMP1 : Audi vs Porsche vs Toyota

Dans cette catégorie LMP1-H (H comme hybride), trois constructeurs déballent leurs dernières technologies en terme de motorisation hybride:

Notons que seuls Porsche 919 Hybrid et Toyota TS050 HYBRID sont inscrits dans la catégorie 8 MJ (MegaJoules en terme de récupération d’énergie cinétique), ce qui leur permet d’avoir aussi une motorisation électrique plus puissante ; tandis que Audi R18 est dans la catégorie 6 MJ.

Le classement actuel : Porsche en tête

Suite à la fin des qualifications, voici le classement :

  • 1ère ligne : Dumas-Jani-Lieb (FRA-SUI-GER/Porsche 919 Hybrid) ; Webber-Bernhard-Hartley (AUS-GER-NZL/Porsche 919 Hybrid).
  • 2e ligne : Sarrazin-Conway-Kobayashi (FRA-GBR-JPN/Toyota TS050 Hybrid); Buemi-Davidson-Nakajima (SUI-GBR-JPN/Toyota TS050 Hybrid).
  • 3e ligne : Tréluyer-Fässler-Lotterer (FRA-SUI-GER/Audi R18) ; Duval-Jarvis-Di Grassi (FRA-GBR-BRA/Audi R18)

Il semble que cette année Porsche soit le favori de cette épreuve 24 Heures du Mans 2016 et il faut rappeler que l’an dernier le constructeur est également sorti vainqueur en étant classé 1er, 2ème et 5ème.
Même si Toyota n’est pas très loin avec son nouveau prototype TS050, peut-il enfin sortir de cette malédiction de ne jamais remporter cette course mythique du WEC depuis 2012 ? (alors que Toyota avait gagné le championnat en 2014 et 2015). Audi, avec sa motorisation diesel éprouvée, va-t-il pouvoir retrouver sa place en tête du podium ?

Les 24 Heures du Mans ont toujours été une épreuve sportive automobile pleine de surprises, ce qui en fait sa grande popularité. Bon courage à tous les participants et que le meilleur gagne !

[Total: 2 Moyenne: 5]

Author: Félix Wong

Ancien ingénieur mécanique en aéronautique, je suis devenu un passionné automobile avec la technologie hybride... J'aime aussi la bonne cuisine (et le faire), la photographie, et améliorer proprement son véhicule.

Share This Post On

22 Comments

  1. Oui je sais parce que c'est marqué dans l'article et j'ai donné les résultats.

    Pour info, au bout de 3 heures, la voiture numéro 6 de Toyota est arrivée 2ème.

    Quelques vidéos sympa que j'ai trouvé sur la qualification et la préparation:

    [MEDIA=youtube]aRRg1-sVKeQ[/MEDIA]

    Impressionnant la vitesse de changement de pneu !

    [MEDIA=youtube]cNuymly-6JQ[/MEDIA]

    Le sac du médecin de l'équipe !

    [MEDIA=youtube]bTtfiXvV4k0[/MEDIA]

  2. Victoire de Porsche. La Toyota qui était en tête depuis un moment a connu un problème mécanique à 3 minutes de la fin et a dû s'arrêter. Argh la malchance, j'y ai cru, d'autant que le site pour suivre le direct laissait croire à une victoire de Toyota.

  3. Oui les mecs chez Toyota sont dévastés…  J'avoue ils sont vraiment un peu maudit au Mans…  Alors qu'ils ont dominé la course avec 2 voitures.

    Au dernier tour… C'est vraiment cruel.

  4. Je ne comprend pas pourquoi la voiture #5 n'est même pas classée alors qu'elle a franchit quand même la ligne d'arrivée.

    Apparemment sur FranceTV ils disent que la panne est due à la boîte de vitesse. Toyota disait qu'ils ont une perte de puissance.

    Heureusement ils ont la voiture numéro 6 qui est classé 2ème. Mais le pilote japonais n'aurait pas commis une erreur Toyota aurait pu remporté la course avec celle-ci aussi.

  5. C'est surtout que l'équipe de bras cassés du Team Toyota est à l'image de Toyota Europe, pas capable de faire dans la durée pour ce qui est de l'organisation . Bref s'ils avaient gagnés ça aurait un coup de bol énorme en fait . Heureusement Porsche était la .

    Au lieu de dépenser des millions pour ces courses qui les desservent ils ferait mieux d'investir l'argent à proposer des gammes Européennes cohérentes chez Toyota !!!

  6. Quelle cruauté pour Toyota Gazoo… [emoji24] c'est du jamais vu, perdre à 5 minutes de la fin d'une course de 24h. ça va être excrément dur de se relever d’une telle désillusion…

    Et surtout après une telle domination!! L'humilité ne fait pas tout, pour gagner les 24h du mans il faut aussi une part de chance… Vivement 2017, j'espère avec Toyota! [emoji4]

    En attendant, ce sera 24h Classic pour moi en juillet! [emoji6][emoji108]

  7. [QUOTE="lexusdelta, post: 27650, member: 154"]C'est surtout que l'équipe de bras cassés du Team Toyota est à l'image de Toyota Europe, pas capable de faire dans la durée pour ce qui est de l'organisation . Bref s'ils avaient gagnés ça aurait un coup de bol énorme en fait . Heureusement Porsche était la .

    Au lieu de dépenser des millions pour ces courses qui les desservent ils ferait mieux d'investir l'argent à proposer des gammes Européennes cohérentes chez Toyota !!![/QUOTE]

    C'est tellement une équipe de bras cassés qu'ils ont réussi à dominer toute la course jusqu'au dernier moment. Même Müller le PDG de VAG est venu les consoler pour leur dire que Toyota aurait dû mériter cette victoire, et tous les équipes adverses témoignent beaucoup de respect pour leur quasi perfection tout au long de l'épreuve.

    Je trouve qu'il faut séparer les ressentiments vis à vis des politiques d'un constructeur et son écurie, dont les pilotes et les personnels ont tellement tout donné pour la passion du sport automobile. Ils méritent bien mieux que ça.

    [USER=524]@GazooRacing[/USER] : Voici le lien du discours de l'équipe Gazooracing après le Mans:

    Post HEARTBREAK AT LE MANS • TOYOTA GAZOO Racing – FIA World Endurance Championship Team

    Ça va être dur l'an prochain et pour l'équipe de ne pas croire en malédiction arf…

  8. Effondré, j’étais de 13h-21 h ce week end aillant suivi les 24 h la plupart du temps, je n'en reviens toujours pas, ils les méritaient largement et moi qui comptait 5 tours avant la fin fêté ma Prius 4 Mardi avec la victoire du team Toyota :banghead::banghead::banghead::banghead::banghead::banghead::banghead: … :cat:

  9. [QUOTE="Ian51, post: 27667, member: 23"]Effondré, j’étais de 13h-21 h ce week end aillant suivi les 24 h la plupart du temps, je n'en reviens toujours pas, ils les méritaient largement et moi qui comptait 5 tours avant la fin fêté ma Prius 4 Mardi avec la victoire du team Toyota :banghead::banghead::banghead::banghead::banghead::banghead::banghead: … :cat:[/QUOTE]

    Le matin quand je regardais le match, tout marchait nickel pour Toyota, mais je disais déjà à ma femme : "Je ne sais pas s'ils vont pouvoir gagner car il y a toujours une malchance qui tombe sur eux à la fin", elle me rétorque : "évidemment si tout le monde pense ça, ça porte la poisse pour eux!".

    À 3 minutes avant la fin du tournoi je pensais déjà pouvoir annoncer fièrement ce résultat le lendemain matin à mes collègues, et bim… l'incroyable arriva, et la raison nous a tous rattrapé. Le dieu de victoire des 24 heures du Mans est pour le moment sponsorisé par les allemands, et il a certainement une dent (voir plusieurs) contre les japonais. 🙁

    [USER=23]@Ian51[/USER] : moi qui ne connais pas bien le règlement, comment ça se fait que la voiture numéro 5 est disqualifiée, alors qu'elle a franchit la ligne d'arrivé? (même si lentement)

  10. Nouveau communiqué de Toyota :

    UNE PANNE PRIVE TOYOTA GAZOO RACING DE LA VICTOIRE À UN TOUR DE L’ARRIVÉE DES 24 HEURES DU MANS

    TOYOTA GAZOO Racing a obtenu la deuxième place des 24 Heures du Mans 2016 et vu la victoire lui échapper à quelques minutes de l’arrivée.

    Les deux Toyota TS050 Hybrid ont mené la course tour à tour dans une lutte pleine de suspense pour remporter cette 84e édition des 24 Heures du Mans contre la Porsche n°2. Mais alors que la Toyota n°5 (Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima) se dirigeait vers la victoire avec Kazuki Nakajima à son volant, une perte de puissance soudaine a causé son abandon. Malgré les efforts pour la faire repartir, son temps sur le dernier tour l’exclut du classement final.

    [ATTACH=full]6668[/ATTACH]

    La TS050 n°6 de Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi, longtemps en tête de la course, occupait la troisième position avant l’arrêt de la voiture sœur. Elle termine donc à la deuxième place, derrière la Porsche. En 18 participations depuis 1985, ce résultat marque le 6e podium et la 5e seconde place de Toyota au Mans.

    L’épreuve a été l’une des plus disputées de l’histoire des 24 Heures du Mans, avec trois voitures engagées dans une lutte très serrée du début à la fin. Équipée d’un moteur V6 essence 2,4 litres turbocompressé et d’un système hybride inscrit en classe 8 mégajoules, la TS050 s’est montrée très compétitive. Grâce à une consommation de carburant plus faible, elle enchaînait des relais de 14 tours et s’arrêtait donc moins souvent que ses rivales qui en parcouraient un de moins. Elle a également établi le meilleur tour en course avec Kamui Kobayashi (3’ minutes 21 secondes 445 millièmes)

    Avant la panne dramatique subie à quelques minutes de l’arrivée, les TS050 n’ont rencontré que des problèmes mineurs : un arrêt supplémentaire en début de course dû à des vibrations des pneus pour la numéro 5, deux arrêts pour réparer la carrosserie de la numéro 6 suite à un contact avec un autre concurrent puis à une sortie de piste.

    L’équipe analysera la cause du problème dans le cadre de la préparation aux 24 Heures du Mans 2017, qui débute dès maintenant.

    Toshio Sato, Président de l’écurie : « Je reste très fier de nos efforts, pas seulement aujourd’hui mais depuis l’an dernier. Je remercie les équipes de Higashi-Fuji et de Cologne, ainsi que notre partenaire ORECA. La manière dont nous avons réagi à la déception de 2015, en développant un nouveau châssis et une nouvelle motorisation en si peu de temps, a été impressionnante. La TS050 affiche des performances très élevées. Nous avons travaillé en équipe et participé à une édition exceptionnelle des 24 Heures du Mans. Bravo à Porsche pour leur victoire. Je n’ai pas de mots pour décrire nos émotions. Nous reviendrons encore plus forts et plus déterminés pour gagner. »

  11. [QUOTE="Hortevin, post: 27693, member: 3"][USER=23]@Ian51[/USER] : moi qui ne connais pas bien le règlement, comment ça se fait que la voiture numéro 5 est disqualifiée, alors qu'elle a franchit la ligne d'arrivé? (même si lentement)[/QUOTE]

    L'article 10.15 du règlement des 24 Heures du Mans dit que le dernier tour doit être effectué en moins de 6 minutes.

    Il a été ajouté récemment, afin d'éviter les traînards en fin de course, qui restaient derrière le gagnant, afin d'éviter d'avoir à effectuer un tour supplémentaire.

    Ce qui rendait la piste très dangereuse, vu que se côtoyaient, à ce moment là, ceux qui fonçaient (les premiers au classement !), et les autres qui se mettaient à avancer à un rythme d'escargot.

  12. Oui je sais c’était une citation je crois de Spa, donc deux disqualifications, le WEC devrait annuler ce point car le cas de Dimanche est anormale, pour moi la 5 est deuxième largement et n'a pas fait le tour moins vite pour gagner un tour. :cat:

  13. La voiture n°5 a souffert d'un problème technique sur un connecteur situé entre le turbo et le refroidissement, ce qui a causé une perte de contrôle de la charge du turbo, a annoncé Toyota jeudi. L'équipe a essayé de modifier les options de contrôle pour redonner de la puissance et ça a fonctionné, la voiture a ainsi pu boucler le dernier tour. Mais ça été fait trop tard pour que le tour soit parcouru en moins de six minutes, la limite requise.


    Pour le moment, nous ne savons pas encore à quoi est dû ce problème, a ajouté le constructeur japonais. Nous devons vérifier tout ça ici à Cologne, une analyse plus précise est nécessaire. Mais il est clair qu'il n'y a aucun lien avec les problèmes de moteur rencontrés à Spa plus tôt dans la saison. Des enquêtes sont en cours afin d'éviter que cela se répète à l'avenir.


    Source : Post LE MANS 24 HOURS – POST-RACE UPDATE 2 • TOYOTA GAZOO Racing – FIA World Endurance Championship Team

Submit a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This