Conférence de presse de Mitsubishi France: Oultander PHEV fer de lance et i-MIEV ressuscité

Pour le lancement de la nouvelle Mitsubishi Outlander PHEV 2016, la firme japonaise a organisé une petite présentation dans la région parisienne.
Dans cet événement le président Jean François Vaillant a détaillé les projets et les prévisions de Mitsubishi pour le marché français et nous a éclairé sur la situation actuelle des Outlander PHEV.

Arrivé au domaine du Gallicet, dans la région parisienne

Arrivé au domaine du Galicet, dans la région parisienne

Conférence de Presse Mitsubishi France

Conférence de Presse Mitsubishi France

 

Présentation de l’Outlander restylée 2015 – Les défis à venir

Avec l’arrivée prochaine de Renault et PSA, la direction Marketing de Mitsubishi estime que 15% du marché VP (véhicule particulier) français seront occupés par les véhicules hybrides rechargeables (soit 300 000 véhicules) en 2018. Si l’arrivée des concurrents européens est une bonne chose pour diffuser cette technologie, Mitsubishi reste alerte : en France, elle prend désormais la 3ème place derrière la Volkswagen Golf GTE sur ce créneau.

Le président de Mitsubishi France ( Jean-Pierre Vaillant) présente la répartition des motorisation en France (chiffre fin septembre 2015)

En effet, malgré le constat d’un marché hybride rechargeable en plein boom, Mitsubishi a compris qu’elle doit se battre pour garder le leadership de l’hybride Plug-in en Europe.

Pour y parvenir, Mitsubishi a créé un centre de design en Allemagne, qui assiste le centre de design japonais, dans le but de créer un design plus au goût européen.

Mitsubishi Outlander PHEV 2015: Elle sera le véhicule de l’ambassade japonaise pour le COP21

Le nouveau design de Outlander est effectivement plus agressif et change de la précédente version souvent nommée « Douceur japonaise ».

Mitsubishi_Outlander_Sketch_2016

D’autre part, si la firme japonaise portait sa priorité sur les aspects techniques (motorisation, fiabilité…etc), elle sait qu’elle doit améliorer la qualité perçue, et le directeur affirme que des efforts très importants ont été réalisés pour le nouvel Outlander, « même si ce n’est pas encore le Nirvana« .

Nouvelle option de Mitsubishi (au prix de 57 euros) : l’emblème Outlander. Ça donne effectivement un look « Range Rover »

Quand nous avons posé des questions sur la clientèle des Outlander PHEV en France, voici les différentes informations données par Mitsubishi:

  • 80% des acheteurs d’Oultander PHEV sont des clients qui n’ont jamais mis les pieds chez un concessionnaire Mitsubishi.
  • 60% des acheteurs sont des particuliers (dont 30% de retraités), et 40% sont des entreprises.
  • Si traditionnellement Mitsubishi est plutôt présente dans les régions montagneuses (ex: Sud-Est), les Outlander PHEV sont vendus de façon assez homogènes partout en France. Mais les ventes pour les entreprises se concentrent au niveau des grandes villes.

Au niveau du profil client, le président a souligné que contrairement aux modèles thermiques où la vente se fait sur un coup de tête, la vente d’un Outlander PHEV se déroule de façon complètement différente.
Souvent, le client connaît déjà très bien le véhicule et la technologie, mais il a encore des questions à poser au vendeur et il a besoin de convaincre par lui même, dans son utilisation quotidienne (recharge en trajet quotidien + thermique sur long trajet).
Selon Mitsubishi, pour réaliser une commande, 90% se font via un prêt de véhicule sur plusieurs jours.

Tout ce changement de comportement du client nécessite des nouveaux réflexes du vendeur, mais aussi en terme de logistique (plus de véhicules dans les concessions).
Mitsubishi a d’ailleurs lancé un plan de formation « Mitsubishi Business Academy », qui entraîne le SAV et les vendeurs pour cette nouvelle technologie, avec une fréquence de 3 fois par an.

PS : Sur le nouvel Outlander PHEV: la batterie est désormais garantie à 8 ans.

Quand j’ai posé la question : Pourquoi les ventes d’Outlander PHEV au Royaume Uni sont beaucoup plus importantes qu’en France (8 fois plus), M. Vaillant a répondu: « Figurez-vous que moi aussi je cherchais la réponse », et en allant enquêter sur place, il s’est rendu compte qu’en Angleterre:

  1. Il y a un bonus écologique de 7500 euros.
  2. La TVS plus avantageuse.
  3. Pour les voitures de fonction, l’employé peut bénéficier de déductions d’impôt sur le revenu, à titre personnel.

Pour finir, la grande différence est qu’avec le système bonus anglais, les Outlander PHEV peuvent aligner le même tarif que la version diesel, chose impossible en France.

  NDLR
  Sans compter que le prix du diesel est supérieur là-bas à celui de l’essence !

Lancement (ou résurrection) de Mitsubishi iMIEV

Mitsubishi iMIEV 2015: voiture électrique à 12 000 euros

Mitsubishi iMIEV 2015 : voiture électrique à 13 350 euros tout compris

Parallèlement au lancement de l’Outlander, Mitsubishi relance la commercialisation de ses petites voitures électriques i-MiEV.
Vendu également en version re-badgée chez Peugeot (iON) ou chez Citroën (C-Zéro), ce véhicule électrique a une autonomie de 150 Km.

Le président de Mitsubishi France aurait réussi à négocier avec le QG japonais un meilleur tarif, et propose donc la i-MiEV au tarif de 13 350 euros (batterie compris, super-bonus de 3700 euros déduits).
C’est donc probablement la voiture électrique la moins chère. Un autre blogueur (Voiturelectrique.eu) a récemment acheté une Peugeot iON à 7000 euros en occasion, encore sous garantie.

Après avoir testé ce véhicule, malgré une qualité perçue en dessous des concurrents, je suis impressionné par son agrément en conduite et un confort satisfaisant (en tout cas bien plus que la Twizy), et remet en doute mon intention d’attendre la commercialisation de Toyota i-Road. Je le trouve parfait pour un rôle « je vais au boulot en tout électrique ».

qdqd

Avec un tarif de 99 euros/mois (superbonus 3700 euros + bonus 6300 euros déduits), batterie compris, Mitsubishi i-MiEV est une excellente proposition pour un foyer avant besoin d’un 2ème véhicule

Ambition de Mitsubishi 2016: du pain sur la planche

La marque japonaise compte évidemment consolider sa position de leader d’hybride rechargeable en Europe, sur la durée (qu’on appelle communément : surfer sur la vague ou battre le fer tant qu’il est chaud).

C’est pourquoi, pour l’année 2016-2017, Mitsubishi lancera :

  • La version PHEV de l’ASX (un SUV de taille plus petite que l’Outlander).
  • Un Crossover compact (probablement de la taille de Peugeot 2008 ?) qui sera décliné en 2 versions : une thermique et une électrique dont l’autonomie sera de 400 Km.

Avec l’échec de l’i-MiEV en terme des ventes, et la réussite de l’Outlander PHEV, Mitsubishi a compris que le coût de la motorisation électrique est beaucoup trop élevée pour le segment micro-citadine, c’est donc une sage décision que de remplacer l’i-MiEV par un crossover compact, pour lequel les clients seront prêts à débourser plus.

D’autre part, Mitsubishi Motors France discute également avec le groupe Alstom, pour voir s’il est possible d’insérer les véhicules électriques ou hybrides rechargeables dans les solutions domotiques : en effet, la batterie d’un Outlander PHEV pourrait être utilisée pour stocker l’énergie électrique produite par les panneaux solaires ou les éoliennes d’un éco-quartier.

Si Mitsubishi est actuellement sur la bonne lancée, dans le passé, elle avait l’habitude de se tirer une balle dans le pied, sur ses modèles phares les mieux réussis, des véhicules qui auraient pu constituer un tournant dans son histoire (ex : décision d’abandonner le « vieux » châssis Poutre sur la Mitsubishi Pajero 3ème génération, et depuis elle se fait écraser par Toyota Land Cruiser, parce que les clients utilitaires du tout terrain considèrent qu’un 4×4 costaud = châssis poutre; ou encore l’arrêt de production du sportif très populaire EVO, car Mitsubishi a décidé de passer à un moteur plus évolué, or les clients ne savent plus le tuner pour les compétitions).

Donc, une phrase me vient à l’esprit quant à l’avenir PHEV de Mitsubishi qui s’annonce plutôt radieux, si elle sait continuer à trouver le bon argument :
« Try not to do anything stupid, like gettin’ yourself killed. » (dixit le lieutenant Dan dans le film Forrest Gump)

Mitsu, you can do it!

 

[Total: 6 Moyenne: 5]

 

Author: Félix Wong

Ancien ingénieur mécanique en aéronautique, je suis devenu un passionné automobile avec la technologie hybride...
J'aime aussi la bonne cuisine (et le faire), la photographie, et améliorer proprement son véhicule.

Share This Post On

9 Comments

  1. Bien moins cher qu'une Zoé, j'aurais fait surement le pas si il l'avais faites aussi grande que la Yaris HSD au même prix.Pour l’essaie j'ai eu la chance de l'essayer il y a je crois 4 ans de cela au mondial de Paris, je l'a trouve plus belle que la C zero.Pour l'essaie je fut bleffer, une vrai voiture comparer a une Mia au niveau conduite, tout en douceur tout en étant violente quand on appuie a fond sur la pédale d’accélération, dommage qu'a l’intérieur il manque de la finition, je l'a comparerais aune voiture sans permis .

Trackbacks/Pingbacks

  1. Chiffres de vente Mitsubishi 2015: 30 000 Outlander PHEV écoulés! - Hybrid Life Actualités - […] consolider sa position, avec notamment la nouvelle Mitsubishi Oultander PHEV restylée présentée ici. Mais son marché sera probablement grignoté…
  2. Mitsubishi parie sur la vente en ligne : interview de Jean-Pierre Vaillant - Hybrid Life Actualités - […] Conférence de presse de Mitsubishi France: Oultander PHEV fer de lance et i-MIEV ressuscité […]
  3. Mitsubishi Grand Tourer Concept : un nouveau SUV PHEV pour Paris 2016 - […] design maison : le Dynamic Shield dont l’Outlander 2016 a profité avec goût je dirai (voir la présentation sur…

Submit a Comment

This site uses XenWord.
Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Abonnez-vous à notre lettre hebdo et tentez de gagner un sticker réfléchissant Hybrid Life d'une valeur de 10€ !

Remise en jeu du dernier tirage.

Prochain tirage en mars 2018.

Merci de votre inscription.

Share This