Selon un média japonais, le constructeur automobile japonais serait en train de préparer un restylage en fin 2017 pour sa Prius 4ème génération, commercialisée depuis décembre 2015. Icône du véhicule hybride, les ventes de Toyota Prius 4 stagnent sur ses marchés principaux (Japon et États-Unis), comparées aux ventes de l’ancienne génération. Un échec de conception ou tout simplement l’impossibilité de résister au raz de marée des SUV ?

Les 4 générations de Prius

Si les chiffres de vente de la gamme Toyota Prius ont toujours été témoins de l’ascension commerciale de la technologie hybride dans notre quotidien, ils semblent marquer une pause avec la quatrième génération. Que ce soit aux États-Unis, en Europe ou même, sur le marché japonais dominé par Toyota, la Prius 4 2016 stagne au niveau des ventes.
En effet, avec la précédente génération (Prius 3 2009-2015), c’était l’euphorie qui a duré plus de deux ans : Toyota produisait autant de Prius qu’il pouvait pour répondre à la demande. Aujourd’hui, les chiffres de vente de la Prius au Japon peinent à atteindre 60% de ceux l’année précédente, même si elle continue à occuper la première place du podium. Aux États-Unis, la situation est particulièrement marquante où les ventes de nouvelles Prius 4 en 2016 sont plus basses que celles des anciennes Prius 3 en 2015

Un journaliste japonais a donc enquêté auprès des utilisateurs de Prius 2 (2003-2009) et de Prius 3 (2009-2015), ainsi que des sites de vente de Prius, pour savoir pourquoi les utilisateurs n’ont pas choisi la nouvelle Prius 2016. Les critiques japonais sont concentrées autour de 3 aspects :

  • Un design étrange et habitabilité dégradée : Malgré un dessin atypique, visiblement les utilisateurs japonais de Prius ne sont pas tombés sous le charme.
    En outre, les sièges arrières sont vus comme trop bas (par les personnes âgées ?) et le toit un peu plus écrasant. Ce point est particulièrement critiqué par les conducteurs de taxis.
  • Une performance identique aux générations précédentes : Ceux qui utilisaient les Prius 2 et 3 seraient déçus par la performance de la Prius 4.
    La nouvelle Prius visait «10% de consommation réelle en moins» vis à vis de la génération précédente. Or les automobilistes, en particulier les Américains, étaient plutôt satisfaits de la consommation de la Prius 3 et attendaient une amélioration de performance dynamique…
  • Un prix catalogue trop élevé : Les automobilistes japonais ont le sentiment que, malgré un design et une performance peu attrayante, le prix a augmenté sensiblement de 10%.
    Cependant, au Japon, si la demande était telle qu’il était impossible de négocier une réduction pour l’achat d’une Prius 3, les concessionnaires sont à présent obligés de proposer des rabais pour écouler les Prius 4…

Sur ces 3 points, l’équipe de développement de Toyota a répondu qu’ils ont pris en compte ces remarques, et qu’une version restylée prévue en fin d’année pourrait répondre à ces attentes.
En effet, sur la performance, les ingénieurs considèrent que si on reste sur le niveau de consommation de Prius 3, il est possible de fournir une prestation d’agrément de conduite supérieure (= plus sportif). Mais pour le journaliste auto japonais, il est difficile de corriger le problème de performance motrice et de l’habitabilité arrière avec une simple version restylée «Minor Change».

Cependant, on peut se demander si les résultats commerciaux décevants de la Toyota Prius ne sont pas tout simplement dus à la cannibalisation du marché par les SUV, notamment le Toyota C-HR hybride ou le Toyota RAV4 hybride. Au Japon, au premier semestre 2017, le C-HR occupe la quatrième place du podium (60.627 C-HR vendus contre 78.707 Prius). Tandis qu’aux États-Unis, c’est le RAV4 hybride qui connaît une croissance des ventes spectaculaire. En France, les ventes des voitures hybrides Toyota continuent à progresser très fortement (en hausse de 45%), ce qui montre bien que la démocratisation de la technologie hybride essence-électrique ne faiblit point.

Par conséquent, le restylage ne pourra donc pas changer grande chose à la situation si le public continue à aimer les SUV. Heureusement, le constructeur japonais est bien conscient de cela, et on a vu récemment passer un prototype de Prius typé SUV sur les pistes allemandes. S’il est équipé d’un bloc moteur plus puissant (ex: 2,0 L HSD), alors toutes ces critiques se verront adresser une réponse par cette nouvelle «Prius + SUV»…

À noter qu’il est probable que tant la prochaine Prius 4 restylée que la Prius + SUV, embarqueront un système de sécurité actif plus évolué. En effet, la deuxième génération du système «Safety Sense P» (qui équipe les véhicules haut de gamme Toyota) a été aperçu sur le nouveau concept de Crown, au salon automobile de Tokyo 2017. Gardant toujours la combinaison «Caméra + Radar à ondes millimétriques», elle ajoutera des fonctionnalités telles que la détection des piétons de nuit, et une amélioration du freinage automatique, en permettant au véhicule de prendre le contrôle du volant, de l’accélérateur et du frein pour éviter une collision.

Et vous, quelles améliorations souhaitez vous voir apparaître sur la Prius 4 restylée?