Essai Toyota Prius 4 : vraiment nouvelle ?

Intro

Toyota sortait en 1997 sa vision de l’écologie automobile avec la première voiture hybride de série : la Prius, synonyme de voiture «en avance». Le succès ne s’est pas démenti ces presque 20 dernières années. En 2015, Toyota a revu sa copie pour que cette nouvelle Prius affronte la concurrence et marque la distance en terme d’efficacité énergétique. Nous vous avions livré quelques exclusivités du salon automobile de Tokyo 2015, nous avions aussi comparé récemment la Prius 3 à la Prius 4. Aujourd’hui, au cours d’environ 500 km d’essai dans des conditions très variées, je réponds à la question suivante : que vaut cette nouvelle Prius ?

Toyota Prius 4 2016


Toyota Prius 4 2016

Prius 4 2016 : un look très clivant

Je fais partie des quelques personnes chanceuses ayant eu l’opportunité de tester quatre générations de Prius. Je peux donc témoigner que des progrès sensibles ont été accomplis avec cette dernière génération de Prius.

Néanmoins, il y a bien un chapitre qui ne mettra pas tout le monde d’accord, c’est bien celui du look. A priori, on aime ou on n’aime pas mais force est de constater que les enfants, les voisins et passants lui apportent un regard plutôt bienveillant. Car il est vrai que sortie des photos des écrans, elle a un look distinctif très tranché. Je dirai même osé ! Cependant, on s’y habitue assez vite et je lui trouve même un aspect futuriste qui doit éveiller en chacun des propriétaires en devenir, un sentiment d’appartenir au futur.
Côté design, le choix de Toyota s’avère finalement payant : aucun autre constructeur ne lui volera son coup de crayon ! Face au choix pléthorique qui existe sur le marché automobile, c’est un avantage indéniable.

En faisant le tour de l’essayeur, la Prius 4 semble plus basse, l’avant est lui aussi plus bas avec un capot très plongeant et des ailes très larges et marquées, façon Lexus IS300h. Cet effet est accentué par des phares fins à lentille unique et aux angles aigus qui montent haut sur le capot et descendent jusqu’au pare-choc. Il y a un peu d’agressivité dans cette face avant renforcée par les plis du capot et ce décrochage (toujours façon Lexus) des feux de jours.

Toyota Prius 4

Toyota Prius 4

Je noterai que l’arrière est plus effilé côté hayon, toujours découpé et souligné par un becquet aérodynamique plus arrondi dans cette nouvelle voiture. Là encore les designers ont réussi avec un pli important de l’aile arrière à créer des optiques débordant sur le pare-choc et sur l’aile. Surprenant ! Le double bosselage de celle-ci n’est pas sans rappeler une certaine Toyota Mirai. A l’arrière toujours, la custode a disparu au profit d’un vitrage noir qui allonge la ligne. Qu’on ne s’y trompe pas, il est définitivement opaque.

Toyota Prius 4

Toyota Prius 4

Un petit mot sur les jantes innovantes (résine et alliage), je les trouve vraiment réussies ! Comme à son habitude, Toyota n’a pas doté de protection la carrosserie de la Prius 4. Il faudra être très vigilant d’autant que les formes ne sont pas simples à appréhender.

Bon, il est temps de monter à bord de cet OVNI !

Author: Malek

Passionné d'arts martiaux, de photographie, de technologie, de design web et de bricolage ... et de voitures et ... de nature ! Pfiou ...

Share This Post On

3 Comments

Submit a Comment

Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Souscrivez à la Lettre Hybrid Life

Abonnez-vous à notre lettre hebdo et tentez de gagner un sticker réfléchissant Hybrid Life d'une valeur de 10€ !

Remise en jeu du dernier tirage.

Prochain tirage en décembre 2017.

Merci de votre inscription.

Share This